Marco Van Hees, député PTB : « Il faut sortir d'un système de privilèges, donc d'un système de monarchie »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Perd pas ton temps à ça. Ils sont symboliques depuis longtemps. Mais vu que cette une longue histoire la monarchie avec leur relationS nous rapport QdM des marchés qui rapportent Donc on les rémunère en fonction de se qu'ils font gagnés au peuple. OK....Luc de Huy
Cher PTB, Je ne vous comprends plus. Je suis outrée par votre soutien à ce serment de la NVA d’abolir la royauté dans notre pays. Le Roi est le seul lien unificateur et réunificateur dans ce pays. Pourquoi parler d’Albert, qui en a choqué plus d’un, pour avoir revendiqué le droit de toucher autant que lorsqu’il assurait son rôle de roi ? Comment peut-on se focaliser sur les revenus du Roi Philippe, déjà raboté. Philippe, le mal aimé. Pourquoi ne vous focalisez vous pas sur les salaires indécents de ceux qui exercent la fonction de Ministre, Parlementaire et toute la clique de subalternes qui sont « travaillent » sous leurs protections et qui coûtent énormément à la société. Vous vous plaignez vous les gouvernants, mais c’est nous qui payons ! Et ce n’est pas le retrait de la royauté qui fera diminuer tout ce que l’on ponctionne sur les revenus du travailleur, du pensionné, la fin des exclus du chômage, le manque d’emploi et j’en passe. Ne voyez-vous rien non plus ? Etes-vous également aveuglé par le libéralisme et le séparatisme qu’exhorte le gouvernement actuel. Ne trouvez vous pas que notre pays vit déjà dans un certain chaos ? Nous vivons dans la dictature. Roi ou pas, tout est créé et continuera à être « créer » pour contrôler, emmurer au maximum notre vie, notre travail, nos loisirs et supprimer nos droits. Que le Roi assure son rôle diplomatique de Roi et soit rémunéré à l’avenant des tâches qu’il preste, nous le comprenons parfaitement. Mais commencez par revoir le salaire de tous ceux qui revendiquent la fin de la royauté. Vous ordonnancez notre pays et son peuple comme d’un jeu d’échec. Les citoyens ne sont déjà plus que des pions aux yeux de ce gouvernement. Et pour le Roi, quel rôle allez-vous laisser à l’opposition le droit de lui octroyer ?
Je suis contre les pouvoirs de la monarchie et contre leurs familles qui touchent une dotation CPAS DE LUXE. Mais ou trouvons l'argent pour les payer et je voudrais savoir si on fait une enquête comme pour un ménage en Belgique.
La monarchie et la dote royale sont des faux problèmes. C'est l'oligarchie régnante sans complexe et aux yeux de tous qu'il faut exterminer. Mais comment? N'avons nous pas trop attendu pour réagir? Je crains que même l'opposition fait partie de ce petit monde...

Le gouvernement bruxellois vient de décider de mettre en place une taxe kilométrique.

Tout au long de ses cinquante années de carrière politique, Joe Biden a toujours été un représentant de l'industrie améric

Dirk Van Duppen a reçu, à titre posthume, le « Prijs voor Mensenrechten » (Prix des Droits humains) de la Ligue néerlandop

Dans la ville allemande de Wuppertal, l’année 2020 est synonyme de célébration du philosophe et révolutionnaire du XIXe si

Bernie Sanders, sénateur et ex-candidat de gauche à l’investiture démocrate pour les deux dernières élections présidentielles américaines, a pris la plume pour mettre en garde celles et ceux qui pensent que Trump est dans le camp des travailleurs. Et celles et ceux qui pensent que Biden l’est aussi...

Si les paysages et les plages idylliques de Chypre sont connus de touristes du monde entier, le pays est divisé par des forces extérieures et ce sont les travailleurs qui paient le prix. Nous en avons discuté avec un parti communiste presque centenaire : le Parti progressiste des travailleurs (AKEL).

« Vous préférez renoncer à votre prime de fin d’année ou à votre emploi ? » C’est, en substance, la question posée par la direction de Galler à ses 170 travailleurs. Une pression illégale durant une période difficile pour des travailleurs qui ont déjà du mal à boucler les fins de mois...

Dans la lutte contre le coronavirus, les personnes travaillant dans le secteur des soins ont une mission difficile.

Les travailleurs mis en quarantaine perdent une partie importante de leurs revenus.

Dans son essai Plaidoyer pour une rénovation politique (publié par le think tank de droite Itinera), Christophe C