Mme De Block, sans les séances de kiné, je n’aurais jamais retrouvé le chemin du travail

Thema's
Santé

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

J'encourage Eline dans son combat et Sofie Merckx, médecin du peuple et spécialiste du PTB pour les questions médicales. C'est scandaleux de s'en prendre aux malades. A lieu de les aider, Mme Maggie les enfonce, en temps que médecin, elle est censée connaître la souffrance de ces patients en particulier mais des autres aussi. Honte à Mme Deblock. Souvent les femmes et les hommes politiques utilisent la phrase : " prendre ses responsabilités ". Si c'est cela prendre des responsabilités, Mme Deblock est complètement à côtés de la plaque.
A 85 ans ,Je comprends très bien Eline ,souffrant depuis ma jeunesse de fatigue chronique ,maladie +où- identique à la fibromyalgie ,voir les symptômes sur Google !la cause d'un état de stress permanent ,il y a une solution enfin pour moi cela à été ,j'ai eu la chance a 29 ans de trouver un emploi de chauffeur d'un PDG situation qui m'a permis de travailler en étant le plus souvent assis ,car les emplois occupés auparavent et que je devais abandonner était trop fatigant ,et enfin pendant 32 ans j'ai su garder cet emploi qui m'a passionner ,car j'avais l'occasion de piloter à plus de 200 kmh ,régulièrement et sans un seul accident ,et oubliant mon stress quotidien,dès que j'étais au volant ? ce témoignage pour donner de l'espoir a les personnes qui subissent ces 2 maladies quasi avec les mêmes symptômes .
1921, ministre des affaires sociales Mme Deblock .
Honteux! Honteux! Tout le monde peut hélàs tomber malade, avoir des ennuis de santé, personne n'est à l'abri! Personne n'a demandé d'être malade! Les malades n'en peuvent rien!Eline, tu es une femme courageuse! Je t'admire! Magie de Block, je ne la comprends pas, elle est médecin, elle me déçoit. Que l'on taxe les fraudeurs, les millionnaires au lieu de s'attaquer à des gens malades!
Toutes mes félicitations à Eline pour sa détermination à vivre et son courage à accepter son handicap et à le surmonter. Il faut beaucoup de vitalité pour en arriver où elle en est. Les mesures prises par Mme De Block sont scandaleuses à bien des égards. Elles mettent en péril la santé de toute la population (sauf évidemment de ceux qui n'ont pas besoin de travailler). Et pourtant la mutation technologique et sociale à laquelle nous devons nous adapter va engendrer dans un futur proche des maladies et des symptômes jusque là non identifiables (le burn out en est l'exemple type). Une personne assise toute la journée dans une position forcément inconfortable puisqu'il s'agit de se mettre sans cesse en position de ne pas perdre de vue un écran, les gestes répétitifs liés à l'usage des ordinateurs, les maladies générées par la pollution, etc. Mme Merckx le sait mieux que moi demanderait au contraire la plus grande prudence et une attention particulière à accorder à de nouvelles pathologies jusqu'à maintenant peu répandues ou non-identifiables. Cela demande au corps médical une ouverture et une écoute plus que nécessaires pour identifier et prévenir les problèmes de santé liés à notre environnement professionnel et atmosphérique. Cela demanderait également un budget conséquent pour la recherche. Mais Mme De Block, égoïstement ou par manque de compétence préfère joindre l'utile à l'agréable pour son unique profit. Une rémunération de ministre dépasse largement ce qu'un médecin non spécialisé peut espérer gagner en exerçant la médecine. Alors, dans ces conditions, ses réformes, je n'en veux pas non plus !
je suis aussi en colère sur elle car j'ai une hypothyroïdie et j'ai des soucis a me faire reconnaitre , j'ai des difficultés à trouvé a rentré dans une entreprise adapté
elle est tellement mal baisée, ce que je comprends (du moins le pourquoi ) qu'elle veut faire payer cela à tous les malades sous le prétexte fumiste gouvernemental MR/NVA de l'austérité
Il y a moyen de récupérer du "fric" ailleurs,non un peu d'imagination : les cumulards, les sénateurs, les députés européens, l'Union Européenne et ses déménagements mensuels qu'on oublie vite..... quelle insulte pour ceux qui souffrent au quotidien

Une douche froide. Voilà ce que reçoit le personnel de UPS après des efforts pendant des années. Au moins 94 emplois sont menacés alors qu’UPS a réalisé plus de 100 millions d’euros de bénéfices ces sept dernières années…

Le jeudi 14 mars, le tribunal de première instance de Bruxelles a jugé que les partis qui présentent des listes dans les deux parties du pays – comme le PTB – ont droit à une dotation publique qui prend en compte leurs électeurs des deux parties du pays. Ce jugement est une avancée pour le PTB dans sa lutte contre les partis dominants, qui refusent de lui accorder la totalité de sa dotation. Par une nouvelle proposition de loi, la N-VA tente désormais d'entraver le PTB en tant que seul parti national.

Prenez une banque belge au hasard, analysez ses dirigeants et vous pouvez tisser l’arbre généalogique de toutes les grandes familles fortunées de Belgique. Et leur mainmise sur l’État, grâce aux réseaux qu’elles ont tissés au cœur du pouvoir. Le constat fait froid dans le dos. Il est démontré par le Professeur Geoffrey Geuens (ULiège), spécialiste des relations entre grande bourgeoisie et pouvoir politique. Interview.

Eric Neuprez (57 ans) est secrétaire général de la Centrale générale (CG) de la FGTB, la plus grande centrale ouvrière de Belgique qui compte 430 000 membres. Nous l’avons rencontré pour, entre autres, évoquer le Congrès de la centrale syndicale qui s’est déroulé en novembre dernier. Originaire de Verviers, un bastion ouvrier, Eric Neuprez a déjà derrière lui un long parcours militant. Rencontre.

14 juillet 1789, la Bastille, prison-symbole du pouvoir royal français est prise par des insurgés parisiens. 27 septembre 1830, les troupes hollandaises venues rétablir le pouvoir du Roi des Pays-Bas sont mises en déroute et fuient Bruxelles. Le point commun entre ces deux moments-clés de notre histoire contemporaine ? Le peuple en colère est à la manœuvre. Les raisons de sa colère ? La cherté de la vie et des taxes antisociales.

Depuis cinq mois, le personnel des éditions de l’Avenir fait face à un plan social qui menace 60 emplois sur les 250 que compte le groupe. En plus de l’emploi du quart des travailleurs, c’est l’avenir de la presse locale qui est menacé. Pourtant, l’Avenir est aux mains du public…

Le chroniqueur Stefaan Van Kerchove, spécialiste de la Chine, explique qu'en Europe, il faut multiplier l'offre de trains-couchettes et en réduire fortement le prix du billet pour les voyageurs : ce mode de transport constitue en effet la seule alternative écologique à l'avion. Dans ce domaine, l'Asie montre l'exemple.

Cuba a un plan : la « Tarea Vida » (« Plan pour la vie »). Prévu pour s’étaler tout au long du  siècle, il prévoit plusieurs mesures pour protéger Cuba des conséquences du changement climatique.

La lutte des syndicats pour de meilleurs salaires et des pensions dignes, celle des gilets jaunes contre les injustices fiscales et sociales, celle des jeunes pour la sauvegarde de la planète : notre pays connaît des mouvements sociaux importants ces derniers temps. Mais faut-il parler de mouvements sociaux ou d’une lutte commune ? Nous avons passé la journée de grève générale du 13 février dernier en compagnie de jeunes pour comprendre. Reportage.

Les Pionniers sont le mouvement de jeunesse le plus social du pays. Ils organisent un grand camp d’été, avec deux nouveaux capitaines à la barre : Stan et Wannes.