Mme De Block, sans les séances de kiné, je n’aurais jamais retrouvé le chemin du travail

Thema's
Santé

Ajouter un commentaire

Commentaires

J'encourage Eline dans son combat et Sofie Merckx, médecin du peuple et spécialiste du PTB pour les questions médicales. C'est scandaleux de s'en prendre aux malades. A lieu de les aider, Mme Maggie les enfonce, en temps que médecin, elle est censée connaître la souffrance de ces patients en particulier mais des autres aussi. Honte à Mme Deblock. Souvent les femmes et les hommes politiques utilisent la phrase : " prendre ses responsabilités ". Si c'est cela prendre des responsabilités, Mme Deblock est complètement à côtés de la plaque.
A 85 ans ,Je comprends très bien Eline ,souffrant depuis ma jeunesse de fatigue chronique ,maladie +où- identique à la fibromyalgie ,voir les symptômes sur Google !la cause d'un état de stress permanent ,il y a une solution enfin pour moi cela à été ,j'ai eu la chance a 29 ans de trouver un emploi de chauffeur d'un PDG situation qui m'a permis de travailler en étant le plus souvent assis ,car les emplois occupés auparavent et que je devais abandonner était trop fatigant ,et enfin pendant 32 ans j'ai su garder cet emploi qui m'a passionner ,car j'avais l'occasion de piloter à plus de 200 kmh ,régulièrement et sans un seul accident ,et oubliant mon stress quotidien,dès que j'étais au volant ? ce témoignage pour donner de l'espoir a les personnes qui subissent ces 2 maladies quasi avec les mêmes symptômes .
1921, ministre des affaires sociales Mme Deblock .
Honteux! Honteux! Tout le monde peut hélàs tomber malade, avoir des ennuis de santé, personne n'est à l'abri! Personne n'a demandé d'être malade! Les malades n'en peuvent rien!Eline, tu es une femme courageuse! Je t'admire! Magie de Block, je ne la comprends pas, elle est médecin, elle me déçoit. Que l'on taxe les fraudeurs, les millionnaires au lieu de s'attaquer à des gens malades!
Toutes mes félicitations à Eline pour sa détermination à vivre et son courage à accepter son handicap et à le surmonter. Il faut beaucoup de vitalité pour en arriver où elle en est. Les mesures prises par Mme De Block sont scandaleuses à bien des égards. Elles mettent en péril la santé de toute la population (sauf évidemment de ceux qui n'ont pas besoin de travailler). Et pourtant la mutation technologique et sociale à laquelle nous devons nous adapter va engendrer dans un futur proche des maladies et des symptômes jusque là non identifiables (le burn out en est l'exemple type). Une personne assise toute la journée dans une position forcément inconfortable puisqu'il s'agit de se mettre sans cesse en position de ne pas perdre de vue un écran, les gestes répétitifs liés à l'usage des ordinateurs, les maladies générées par la pollution, etc. Mme Merckx le sait mieux que moi demanderait au contraire la plus grande prudence et une attention particulière à accorder à de nouvelles pathologies jusqu'à maintenant peu répandues ou non-identifiables. Cela demande au corps médical une ouverture et une écoute plus que nécessaires pour identifier et prévenir les problèmes de santé liés à notre environnement professionnel et atmosphérique. Cela demanderait également un budget conséquent pour la recherche. Mais Mme De Block, égoïstement ou par manque de compétence préfère joindre l'utile à l'agréable pour son unique profit. Une rémunération de ministre dépasse largement ce qu'un médecin non spécialisé peut espérer gagner en exerçant la médecine. Alors, dans ces conditions, ses réformes, je n'en veux pas non plus !
je suis aussi en colère sur elle car j'ai une hypothyroïdie et j'ai des soucis a me faire reconnaitre , j'ai des difficultés à trouvé a rentré dans une entreprise adapté
elle est tellement mal baisée, ce que je comprends (du moins le pourquoi ) qu'elle veut faire payer cela à tous les malades sous le prétexte fumiste gouvernemental MR/NVA de l'austérité
Il y a moyen de récupérer du "fric" ailleurs,non un peu d'imagination : les cumulards, les sénateurs, les députés européens, l'Union Européenne et ses déménagements mensuels qu'on oublie vite..... quelle insulte pour ceux qui souffrent au quotidien

Alors que des soulèvements populaires traversent le continent latino-américain, des forces réactionnaires y sévissent aussi. Comme en Bolivie où c’est la droite et l’extrême droite qui sont à la tête d’un prétendu « mouvement populaire »... téléguidé par les États-Unis pour faire tomber le pouvoir progressiste. Mais le peuple, justement, n’entend pas se laisser voler le pouvoir par des pions de l’Oncle Sam. N’en déplaise à ce dernier, la gauche relève la tête sur tout le continent.

Quatre ans après les précédentes grandes protestations contre la politique d’un gouvernement corrompu, le peuple libanais est redescendu dans la rue. Cette fois, c’est une foule d’une ampleur sans précédent qui s’est rassemblée, dans l’unité, par-delà les divisions religieuses et politiques et avec la participation tant de la classe ouvrière que de la classe moyenne.

Voici un aperçu du contenu du numéro de novembre et décembre. En vous abonnant, vous recevrez non seulement ces articles plus vite, mais aurez également accès aux photos, dessins et à bien d'autres informations.

Il aura fallu cinq ans à la star française du hip-hop Kery James pour parvenir à trouver un diffuseur pour son premier long-métrage, co-réalisé avec Leïla Sy. Le film, qui pose un regard politique sur la question des banlieues françaises, a finalement été produit par Netflix, où il est désormais disponible en streaming.

Une zone boisée de 30 hectares, classée « zone de grand intérêt biologique », transformée en zoning industriel à

Pour certains politiciens, le « modèle danois » en matière d’intégration est un exemple. Plusieurs mesures de l’accord de gouvernement flamand s’en inspirent. Il est promu par Theo Francken, le Vlaams Belang et séduit même certains socialistes au Nord du pays, à l'instar des sociaux-démocrates danois. Certains parlent aussi de ce modèle comme source d'inspiration pour un gouvernement entre la N-VA et les socialistes au fédéral. Il y a donc bien des raisons de passer le modèle danois à la loupe.

Il y a quelques semaines, alors qu'une crise sociale éclatait en Équateur, le président chilien de droite Sebastian Piñera

À l'occasion de la première exposition rétrospective du photographe Stephan Vanfleteren, nous republions ici une interview qu'il nous a accordée en 2007.

Le décret qui mettait fin aux subventions au carburant est abrogé. C’est le résultat d’un mouvement social sans précédent depuis 15 ans en Équateur. Une victoire significative dans le contexte latino-américain.