« Monsieur le Premier ministre, votre doctrine austéritaire a fait son temps »

Photo Solidaire, Salim Hellalet.
Photo Solidaire, Salim Hellalet.

Ajouter un commentaire

Commentaires

En Avant PTB c'est un choix noble de rester au côté du peuple. Ensemble chassons les libéraux du pouvoir si non il deviendront une peste qu'on aura du mal à éradiquer...
bon discourt et vu les photos belle manif ....continuons ..tous pour le changement victor
Félicitations pour le discours,mais surtout il.faudra l'appliquer,car ces traites vont tout faire pour nous mettre des bâtons dans les roues,et continuez à remplir leurs poches sur le compte du peuple.Ne lachon rien et tenons tête.et encore merci.
la pension minimum: 1500 € , c'est pas assez, la prise en charge dans un home CPAS est d'au moins 1600 € j'ai travaillé 45 ans, je n'ai pas envie de mendier auprès de mes enfants...
Monsieur Mertens , je n'ai pas eu la possibilités d'assister à votre discours du dimanche, mais sachez qu'à en juger par le compte rendu. J'ai rarement vu d'aussi bons arguments, pour faire valoir l 'influence que l'union de toute la masse ouvrière, peut avoir contre un gouvernement résolu à enfoncer les revenus les plus défavorisés . Félicitations à vous pour toute cette bonne réflexion sur notre conjoncture au sein de cette Europe dite "Progressiste " . Prochaine étape sera de poser les jalons d'une nouvelle politique capable de résoudre les gros fléaux propre à cette "nouvelle Europe " .Ce ne sera pas facile ....Mais moi ,j'ai confiance....Et même si certains se sont "moqués " de vous lorsque le PTB est arrivé au parlement fédéral ....maintenant ,ils ont compris ce que veut dire être un "AUTHENTIQUE" socialiste ..;Bravo
Bravo a vous tous pour ce rassemblement et ce discours , la créativitée , des nouvelles idées pour faire avancer ce pays , ce monde ensemble nous serons imbattable . flamand , wallons , bruxellois , eupennois , réfugiers , si tout ce beau monde humains forment une seule force honnêtes , et non de profits non justifier , Le ptb gagneras en solidarité et en respect de communication de nos citoyens ...comme vous le dites offrez aux familles le droit de vivre dans le bonheur et pas dans la crainte et vivre en Belgique seras encourageant merci et a bientôt chères amies amis ....jps membres ptb luxembourg belgique
Tout ce qui est fait contre les peuples peut être défait par les peuples ! Rien n'est immuable. A plus forte raison quand ça vient des ultras libéraux.
vous dîtes" Monsieur le premier ministre votre doctrine austéritaire a fait son temps il est temps de passer à autres choses",cela signifie t'il que vous étiez, pour une politique austéritaire avant sous un gouvernement socialiste,en l’occurrence celui D'Elio di ruppo et que maintenant vous ne l’êtes plus?sous un gouvernement MR NVA .?

« Spray au poivre. Autopompe. Matraques. Hurlements. Les bottines des policiers… » Matilde De Cooman est militante de Comac, le mouvement étudiant du PTB, à Gand. Ce samedi 12 octobre, elle participait à l’action pacifique pour le climat d’Extinction Rebellion, violemment réprimée par la police. Voici son témoignage.

Jambon 1er braque à fond à droite et attaque frontalement le milieu associatif qui se montre critique. Les citoyens qui s'unissent pour obtenir un changement constituent toutefois une partie cruciale de notre société pour défendre et faire progresser l'État-providence et nos droits fondamentaux. Aperçu des réactions.

Les manifestants exigent la démission du gouvernement irakien. Celui-ci prend un certain nombre de mesures pour faire reculer le chômage et répondre au manque de logements.

Mobilisations monstres, grèves, couvre-feu pour 60 jours, palais présidentiel évacué : l'Equateur connait des troubles soc

Depuis le 27 septembre, les agents pénitentiaires de la prison d'Anvers sont en grève. Cela fait des années que les conditions de travail et le manque d'effectifs posent un gros problème. Mais ces dernières semaines, cela a vraiment dépassé les bornes.

Le déclin actuel de l’économie mondiale n’est un secret pour personne.

Le 28 mars dernier, Matthew Taylor, le CEO de l'entreprise productrice de fil d'acier Bekaert, annonçait une restructuration : 281 des 1 300 emplois allaient devoir disparaître. Il faut savoir qu'il avait promis aux actionnaires d'augmenter le rendement de 5 à 10 %... Pendant six mois, les travailleurs ont lutté avec leurs syndicats. 

Placé en faillite ce lundi matin, le voyagiste britannique a débuté le retour en catastrophe de ses 600 000 clients, des touristes. Une autre course a dans le même temps commencé : celle du démantèlement de la multinationale financiarisée.

Dilma Rousseff, l'ancienne présidente du Brésil, est l'invitée de ManiFiesta.