Nouvelle autoroute en Wallonie : une mauvaise nouvelle pour l'environnement et... la mobilité de la région

La région de Charleroi a longtemps souffert de la pollution industrielle, le projet du Trident Light sera un pas en arrière important pour la pollution de l’air de la région. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)
La région de Charleroi a longtemps souffert de la pollution industrielle, le projet du Trident Light sera un pas en arrière important pour la pollution de l’air de la région. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)

Ajouter un commentaire

Commentaires

oué, c est bien madame mercks mais pour empecher sa construction fallait ptet s'y interresser avant qu'elle ne soit à trois quart entamée... quand le probleme ne concernait que les ploucs des bois et pas les quatres facades du sud-carolo.... certes moins porteurs electoralement mais premierrs touchés... Quand aux irréductibles couvinois, transformés en sujets revolutionnaires et écolos, ainsi essentialisés par un tournaisien dans son film idéologique , actuellement ils deploient leur rage contre les opposants a l'autoroute et contre la venue de refugiés... donc ne comptez pas trop là dessus.
Mdame Merkx, bonjour le projet date des années70!! deja en 76 sur les cartes Michelin des pointillés indiquait la continuation du R3 via marcinelle , Jamioulx Nalinnes tarciennes Il faut etre réaliste l autoroute Marseille Rotterdam est une obligation européenne! de plus je vous invite a passer la frontiere au bruly et voir les travaux en France!! vous aurez vite compris que ce n est pas du trafic local! cependant je suis contre le trident car si vous allez sur la N5 vers 06h00 vous pourrez apercevoir que les bouchons ce forment déja a Somzée!! et lorsque les travaux seront fini en france le trafic camions va augmenter fortement Il y a quelques année un projet avait vu le jour avec une autoroute qui prenait ca source a somzée pour rejoindre le R3!!le projet me semblait tenir le cap: beaucoups de terres agricoles, peu de maisons, peu d expropriations!! a mon idée il faudrait meme faire débuter cette autoroute avant Somzée car il faut avoir une politique a long terme!! j insiste , en France c est une vraie autoroute qu ils construisent!!! donc imaginez vous le futur trafic!! Bien a vous pol urmetz et le contournement de Couvin qui va devenir une réalité! Le ferroutage il ne faut pas rever!! aucun équipement en belgique!!
1 : A voir absolument pour trouver des solutions qui tiennent compte aussi des habitants, de la faune et la flore : LE FILM DEMAIN. 2 : Comment font les suisses, on ne voit pas chez eux les autoroutes qui traversent les villages...pourtant le relief est bien plus compliqué avec les montagnes... 3 : Les nombreux habitants qui profitent du bois font des économies pour l' inami : bonne santé physique et mentale,... 4 : On construit encore et encore des routes (ds un si petit pays), il y aura des voitures et encore des voitures ! Alors jusqu' où on s' arrêtera ? Après combien d' inondations?
Tous le monde peut se promener ou courir dans les bois de Loverval. Ce n'est pas réservé aux bobos. C'est un des derniers endroits où tout le monde peut aller s'oxygéner , se ressourcer gratuitement à proximité de Charleroi.

Quasiment un an après le coup d’État, le candidat du parti de l’ex-président Evo Morales remporte très largement l’élection présidentielle. Retour sur une victoire populaire.

La caisse d’assurance pension Integrale va peut-être être liquidée. Que se passe-t-il ?

Naïma Amakran est permanente SETCa. Carine Rosteleur est Secrétaire régionale de la CGSP. Ces deux travailleuses de la santé ont un avis bien précis sur ce qu’il faut faire pour résister à cette deuxième vague. La députée du PTB et médecin généraliste Sofie Merckx leur a posé la question.

En septembre, la compagnie annonçait qu’une centaine d’emplois étaient menacés en Belgique. Par vidéoconférence, les syndicats viennent d’apprendre que ce chiffre est doublé...

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?