Où sont passés les milliards de l'austérité ?

Ajouter un commentaire

Commentaires

Quel est votre point de vue sur le cas ARCO ?
Le PTB veut que ce soit le secteur bancaire lui-même qui supporte la garantie. « Les autorités doivent garantir que les épargnants d’Arco récupèrent leur argent, mais il faut présenter la facture au secteur bancaire. C’est lui qui a provoqué la crise, c’est à lui de payer. » Le PTB veut qu’on mette sur pied un fonds interbancaire alimenté obligatoirement par les grandes banques et les institutions financières. Lire plus: http://ptb.be/articles/les-epargnants-d-arco-ne-sont-pas-des-speculateurs
C'est un scandale , on va toujours piocher dans la poches des travailleurs,,,les gros pas de soucis . Au contraire , cadeaux fiscaux, interets notionnels et exonérations, MAIS QUI A VOTER POUR CELA ??? ET QUI POURRA ENCORE VOTER POUR CELA ??
Encore... chaque jour et aujourd'hui, l'on constate que la politique de ce gouvernement dé-régularise, ...non anéantit l'économie de notre pays ! Le gouffre s'agrandit jour après jour. Des fermetures de magasins, pourtant gérés par des grosses sociétés (chaînes de magasins), sont programmées. Des milliers de personnes vont, forcés et contre leurs grés, gonfler le nombre des sans-emplois. Continuez, "très cher" gouvernement ! Prenez tout ce qui nous permet de nous nourrir, nous vêtir, nous loger, de prendre un "petit" peu de répit (détente, vacances), tout notre argent qui nous permet de faire fonctionner ces sociétés en injectant notre argent dans ce qu'ils fabriquent, vendent. Avez-vous encore une part humaine en vous ou êtes-vous "habités" par la constellation ss ? Vous massacrez la chaîne de l'économie. Ces mots veulent t-ils encore dire quelque chose pour vous : s'installer, engager, produire, rémunérer, vendre, acheter, consommer... épargner un peu pour un peu souffler. (s'installer, engager), produire, etc. Je m'arrête là car vous vous moquez à 100% de tout. Votre mépris est à la hauteur de votre incompétence à gouverner notre pays. Le but de l'austérité n'est pas de "redresser" l'économie d'un pays mais bien de pouvoir piller les citoyens d'un pays pour engraisser des exploiteurs !

« Tous les soirs à huit heures, j'applaudirai aussi pour toi » - In memoriam Dirk Van Duppen.

Le 30 mars 2020, l'Inde comptait 1 251 de contaminations confirmées du coronavirus.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Le virus COVID-19 virus se répand à la vitesse de l’éclair et touche également Gaza et les territoires palestiniens.

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

15 000 ouvriers de l'usine SEAT de Barcelone ont décidé de réorienter leur usine.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.