Pendant que Bruxelles et Anvers s’enfoncent dans le bling-bling et les scandales, Barcelone révolutionne la ville

Ada Colau, bourgmestre de Barcelone, lors du sommet Fearless Cities qui a eu lieu du 9 au 11 juin derniers. (Photo Solidaire)
Ada Colau, bourgmestre de Barcelone, lors du sommet Fearless Cities qui a eu lieu du 9 au 11 juin derniers. (Photo Solidaire)

Ajouter un commentaire

Commentaires

tant que le peuple se laissera engourdir par les loisirs et les sports diffusé par les médias rien ne saurais aller.
Ne nous faisons pas d'illusion cette heureuse et excellente initiative n'est pas prête d 'arriver chez nous !
Bravo à Madame Ada Colau Que tous les politiciens impliqués dans les scandales qui sont dévoilés aujourd'hui en prennent l'exemple 2.000 € par mois soit 24.000 € par an à côté des revenus des dirigeants de PUBLIFIN et du patron d'ORES c'est une goutte d'eau dans l'océan
Il est réconfortant de voir ce genre d'initiatives se développer , tout les pouvoirs au peuple je n'y crois pas , mais tout les contrôles au peuple là je suis pour ; Créés par le peuple pour le peuple , faire de son bien -être une priorité . Cet article est une preuve que la volonté d'offrir une vie meilleur à cette société qui souffre existe !!
Merci pour votre commentaire, je pense la même chose que vous.
Que l'on se dépêche de faire plein de clones de cette femme magnifique pour remplacer les pompes à fric que nous avons.
Je suis d'accord avec tout ce que vous dites; une chose m'interpelle: pourquoi attendre 10 ans avant d'entrer au pouvoir?
Bonjour, J'ai une question pour vous : quel poucentage représente le salaire de tous les politiciens du monde face à l'encours des différents secteurs spéculatifs ? Mais peut-être ne connaissez-vous pas ces encours ? Ne pensez-vous pas que l'urgence marxiste consiste à connaître ces encours, à les publier et à les comparer à l'encours de l'argent restant en circulation sur le marché de la consommation. Le salaire des politiciens, je n'en ai rien à faire et s'en soucier relève du populisme le plus bas ! Merci
Tout est possible il suffit d y croire et de l expliquer aux autres.Nous sommes dans une période de transition à tout les niveaux.je crois en un reveil citoyen et j espere faire partie de cette nouvelle histoire avec des personnes sincères qui travaillent pour le bien être de tous.
Le temps n'est plus aux lamentations... Regarder, laisser faire et ne rien dire est le crédo de bon nombre de citoyens. Nous avons notre destin en main, il est temps de faire bouger les chose. Se lamenter sans réagir, subir le système parce que on y est habitué, parce que le pouvoir en place vous fait croire que tout va bien, vous laisse vivre dans votre petit confort de manière égoïste... et la liste est encore bien longue. REAGISSEZ MAINTENANT, demain il sera trop tard.

« Transformer la SNCB pour la rendre performante ».

Le 6 décembre, les ouvriers d'AB InBev ont remporté une victoire retentissante. La direction s'est pliée aux revendications pour la sécurité d'emploi, acquise jusque fin 2024. Le règlement vaut pour tous les travailleurs, ouvriers et employés.

Amis français, n’hésitez pas à regarder en Belgique : il y a deux ans, gouvernement et patronat ont tenté d’imposer une « pension » à points. Les travailleurs ont réussi à les faire reculer. Retour sur une victoire – et non pas une histoire – belge.

Chaque année, la coalition Stop the Killings, qui regroupe des syndicats et des ONG, organise une journée de mobilisation de solidarité internationale. Ce 10 décembre, l’objectif est de dénoncer les violences au Chili.

Un mouvement de grève soutenu par 66 % de la population. Pas surprenant quand on sait que le projet de réforme des retraites du président Macron va tellement loin dans la casse du système de protection sociale. Décryptage.

Une première. Les aides-ménagères du secteur des titres-services de tout le pays ont mené aujourd’hui une action d’envergure. En front commun syndical, elles demandent une augmentation salariale de 1,1 %. Le patronat daigne leur accorder une hausse de… 2,70 euros par mois, soit l’équivalent d’un pain. Ce matin, elles se sont rassemblées en nombre à Bruxelles. Solidaire y était.

La direction de PointCulture (ex-Médiathèque) voulait liquider des services utiles aux citoyens comme le prêt de CD ou DVD, les discobus, etc. C’était sans compter sur les travailleurs et les usagers… Récit d’une victoire.

Après la manifestation de 600 artistes devant le Parlement flamand, une grève à De Lijn, des scènes de théâtre envahies par un public solidaire et des actions à la VRT, 118 organisations de la société civile ont signé un appel à action. Le 5 décembre pourrait bien devenir l’événement fédérateur de la résistance à la politique d’austérité nationaliste de Jan Jambon.

Le Musée de la Photographie de Charleroi organise une exposition passionnante à voir jusqu’au 19 janvier 2020. Des images du passé pour expliquer aujourd’hui.

Le journaliste français Maurice Lemoine, spécialiste du continent latino-américain, revient sur les tentatives de l’extrême droite de déstabiliser le pouvoir en Bolivie, soutenues par les États-Unis et l’Union européenne, qui ont poussé Evo Morales à l’exil.