PointCulture : la culture démocratique contre la culture du fric

Photo Anne Jea/Wikimedia Commons
Photo Anne Jea/Wikimedia Commons

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il faut rester vigilant et continuer à se battre pour que cette culture soit à la portée de tout citoyen. Ensemble on est fort. Et moi je me battrais jusqu'au au bout. L'installation doit retrouver sa place et son nom MÉDIATHÈQUE Jamila
la médiathèque possède un trésor musical sans nul équivalent en europe à la disposition de tout un chacun pour une modique somme acceptant un tant soit peu de se mobiliser mais voila la vraie culture dérange probablement nos politiques qui préfère l'aliénation culturelle cela fait près de 30 ans que vais régulièrement au discobus grace auquel j'ai pu développer une certaine culture musicale inaccessible autrement dans nos contrées éloignées et souvent délaissées car inintèrèssante sur le plan électoral !!!! je pratique un peu spotify et autres joyeusetés intersidérales mais je défie quiconque de trouver sur ces mégasites les trios de schubert par arthur grumiaux ou le beau art trio !!! pour ne citer qu' un exemple ou le trio de cécile chaminade donc je renoue avec le point culture d'arlon en espérant d 'autres point cultures plus proches.la médiatheque constitue un merveilleux outil culturel qu'il nous faut défendre bec et ongles si l' on veut éviter la montée du néonationalisme crétin (cfr le livre " la fabrique du crétin digital " aux éditions seui ) ,
bravo pour votre victoire contre l' aliénation culturelle tant défendue par nos politiques et dirigeants

En octobre 2019, le Chili se réveillait après plusieurs décennies de néolibéralisme sauvage.

Le pays est en ébullition depuis la mort de George Floyd, tué par la police.

« Bon avec les blancs, mais mauvais pour les noirs ».

Alors que les conservateurs (cdH, CD&V, N-VA, Vlaams Belang et une partie des libéraux) ont recalé la proposition de loi sur l'avortement prévoyant l'allongement du délai légal, la réduction du délai de réflexion et la suppression de toutes les sanctions spécifiques, nous republions une interview réalisée à la fin de l'année dernière, lorsque cette proposition de loi était approuvée par la commission justice de la Chambre.

Pour la Commissaire flamande aux droits de l'enfant, quelque chose ne tourne pas rond : enfants et jeunes ont été les gran

La crise du transport aérien fait l’actualité depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

La Belgique a-t-elle « civilisé » le Congo ? C’est l’histoire que racontent les monuments publics en Belgique. La réalité est encore aujourd’hui peu connue et peu enseignée. Deux camps s’opposent : d’un côté, celui d’un roi, Léopold II, fasciné par les empires coloniaux et qui finira par faire du Congo sa propriété personnelle ; de l’autre, celui des Congolais et de leur résistance.

Cela fait 60 ans que le Congo a obtenu son indépendance. D'abord propriété de Léopold II, le Congo a été exploité pour enrichir quelques grands capitalistes belges ainsi que la famille royale. Impossible de comprendre l'importance du mouvement de décolonisation et les débats actuels sans se plonger dans l'histoire de ce gigantesque pays africain. Rencontre avec Lucas Catherine, écrivain et spécialiste de la colonisation.