Professeur Geoffrey Geuens : « L’oligarchie capitaliste contrôle tous les échelons du pouvoir »

Geoffrey Geuens. (Photo Solidaire, Antonio Gomez Garcia)
Geoffrey Geuens. (Photo Solidaire, Antonio Gomez Garcia)
 

Ajouter un commentaire

Commentaires

Pour des raisons éthiques évidentes,un manque de solidarité envers le peuple;Scandaleux et une naturelle recherche du pouvoir et de la main mise sur les peuples je suis effrayée et horrifiée!
Tres interpellant mais on s en doutait !
Peut-être faudrait-il confronter nos oligarques avec Poutine.... Je crois qu’il y aura une répartition des Valeurs...différents .........!!!!!!!!!
Que dire de plus divisé pour mieux regnier se divise le pouvoir pour ne faire qu un en somme étouffe en en utilisant la psicologie inversee rendre les pauvres dépendant en les rendant bête abruti illettré on revient au moyen age avec la différence de l avancée du pouvoir de contrôle sur l humain et l humanité demain nous n auront pas des robots pour travaillé ce sera nous c est robot bien éduqué qui allons produire des articles à outrance que nous n avons que faire mais que nous achèteront avec cette argent durement gagne et qui ira grossier les poche de ces groupe d affaire on a interdit les pyramide et en faite nous en somme une toute un chacun à notre echellons
je ne vois qu'une seule et unique solution installé la peur chez c'est merdeux voir bloqué leurs lieux de travail maintenant je comprend pourquoi Cools à été assassiné ça saute au yeux

En octobre 2019, le Chili se réveillait après plusieurs décennies de néolibéralisme sauvage.

Le pays est en ébullition depuis la mort de George Floyd, tué par la police.

« Bon avec les blancs, mais mauvais pour les noirs ».

Alors que les conservateurs (cdH, CD&V, N-VA, Vlaams Belang et une partie des libéraux) ont recalé la proposition de loi sur l'avortement prévoyant l'allongement du délai légal, la réduction du délai de réflexion et la suppression de toutes les sanctions spécifiques, nous republions une interview réalisée à la fin de l'année dernière, lorsque cette proposition de loi était approuvée par la commission justice de la Chambre.

Pour la Commissaire flamande aux droits de l'enfant, quelque chose ne tourne pas rond : enfants et jeunes ont été les gran

La crise du transport aérien fait l’actualité depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

La Belgique a-t-elle « civilisé » le Congo ? C’est l’histoire que racontent les monuments publics en Belgique. La réalité est encore aujourd’hui peu connue et peu enseignée. Deux camps s’opposent : d’un côté, celui d’un roi, Léopold II, fasciné par les empires coloniaux et qui finira par faire du Congo sa propriété personnelle ; de l’autre, celui des Congolais et de leur résistance.

Cela fait 60 ans que le Congo a obtenu son indépendance. D'abord propriété de Léopold II, le Congo a été exploité pour enrichir quelques grands capitalistes belges ainsi que la famille royale. Impossible de comprendre l'importance du mouvement de décolonisation et les débats actuels sans se plonger dans l'histoire de ce gigantesque pays africain. Rencontre avec Lucas Catherine, écrivain et spécialiste de la colonisation.