Quelle réponse après la tragédie de Charlie Hebdo ?

Photo Solidaire
Photo Solidaire

Ajouter un commentaire

Commentaires

Dommage de ne pas avoir repris (ou traduit) l'article de Peter Mertens (version néerlandophone de Solidaire) avec sa référence à la citation de Pablo Neruda, qui tombe à propos, ainsi que l'intervention de Raoul Hedebouw dans l'hémicycle sur ce sujet précis. Il ne faut pas avoir peur d'évoquer l'islamistisme au même titre que l'antisémitisme, le négationnisme (cfr l'affaire Dieudonné aujourd'hui encore), la haine soufflée de divers cotés. Mais c'est vrai qu'il y a surenchère. Le sujet mériterait d'y consacrer, me semble-t'il, une plus longue analyse du phénomène présent et latent aussi en Belgique, avec apport de plusieurs disciplines (voir par exemple l'émission C'´est dans l'Air sur France5, où le sujet est débattu entre plusieurs intervenants. Qu'en pensez-vous ? Merci d'avance pour votre réponse. Jacques Allard
Je constate par ailleurs que les auteurs de l'attentat - qui ont vite quitté les lieux, ce qui ne correspond pas à l'idéologie religieuse de sacrifice d'Al Qaeda (référence aux événements du 11 septembre 2001). Ensuite, qu'ils ont été liquidés, ce qui empêche toute enquête sérieuse sur les commanditaires de cet acte (cf. les ombres sur encore ce qui s'est passé le 11/9/2001, avec une tour qui n'aurait pas du s'écrouler...). De plus, Daesh (je préfère cet appellation à "Etat islamique au Levant") tire ses moyens de la vente du pétrole auquel nous sommes littéralement addicts, et cela, on n'en parle jamais...
Il y a 75 ans, l’Europe était libérée du nazisme. A grands renforts de films, Hollywood tente de nous convaincre que nous devons notre salut aux soldats américains. La vérité historique est pourtant beaucoup plus nuancée...
Gestion calamiteuse, créances impayées, subsides jamais réclamés... Au CPAS de Zelzate, six années de politique libérale ont laissé des cadavres dans les placards. L’échevin PTB des Affaires sociales, Geert Asman, met de l’ordre dans le service d’aide sociale. « La politique sociale est notre priorité n°1. »

Avec plus de 100 millions de disques vendus en près de 55 ans de carrière, Salvatore Adamo est une véritable star de la ch

« Kapitalisme voor beginners » (Le capitalisme pour débutants), le dernier livre du sociologue américain Vivek Chibbe

Et revoilà les vacances d’été. Enfin un peu de temps pour lire un livre, écouter de la musique, ou regarder un film s’il pleut - on reste en Belgique... Vous trouverez dans ces pages les choix de la rédaction pour passer un été agréable ! Bonnes vacances.
En 2020, 1,4 million de travailleur se éliront leur délégation syndicale dans plus de 6 000 entreprises. Les élections sociales sont l’occasion idéale pour mettre sur pied ou élargir une équipe syndicale. La recherche de nouveaux.elles candidat.e.s débutant cet été, nous avons demandé à quatre syndicalistes de nous faire part de leur expérience.

Les travailleurs de l'entreprise Kone s’opposent toujours au licenciement de leur délégué syndical, Eddy Clément. Aucune solution n'est ressortie des concertations menées entre le syndicat et la direction. Cette dernière reste sur sa position. La lutte prend donc de l’ampleur. Le jeudi 11 juillet, les ouvriers et des délégations de différents secteurs se sont encore rassemblés devant l'entreprise, à Woluwe-Saint-Lambert.

L’écrivaine et militante britannique Rachel Holmes a écrit une biographie sur Eleanor Marx.

Pas de casque de sécurité sur la tête... et licencié sur-le-champ. La sécurité avant tout?

La criminalisation du sauvetage de personnes en danger de mort atteint ici un nouveau sommet. Carola Rackete, la capitaine allemande du bateau de sauvetage Sea Watch 3 qui avait recueilli 42 migrants en mer, a été arrêtée vendredi dernier par la police italienne.