Un député visite la prison : « Je comprends la colère des gardiens »

Prison de Saint-Gilles. (Photo M0tty/Wikimedia commons)
Prison de Saint-Gilles. (Photo M0tty/Wikimedia commons)
Thema's
Justice

Ajouter un commentaire

Commentaires

Merci pour ce compte-rendu édifiant de la visite des prisons Bruxelloises. Toutefois le PTB va-t-il maintenir sa position sur le mégaproblème posé par le projet de prison semi-privatisée de Haren? Comme solution au désastre carcéral, les gouvernement fédéraux et régionaux proposent de construire des prisons modernes en PPP: ce faisant ils consomment des parts plus importantes du budget qui par ailleurs se réduit, ils financent les multinationales sur le dos des justiciables et du budget public, et ils rendent encore plus compliquées la réinsertion des détenus, puisqu'il y a encore moins de moyens disponibles. Sans compter que ces prisons sont censées permettre de réduire le nombre de gardiens, remplacés par des systèmes automatisés. A la place de la mégaprison de Haren semi-privatisée et hors de prix, il est possible de rénover les prisons bruxelloises. Les gouvernements ont répété pendant les années d'enquête publique de la mégaprison que c'était impossible à faire, et juste après, ils l'ont fait à la prison de Namur!
Merci pour ce superbe résumé d'une situation intolérable.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Leen Vermeulen, médecin généraliste, partage son temps précieux entre la maison médicale de Médecine pour le Peuple de Hob

En pleine pandémie de coronavirus, l’union fait la force : « Fridays for Future » manifeste sa solidarité a

Une équipe de cinquante travailleurs de la santé cubains a été dépêchée en Italie pour participer à la lutte contre le cor

Chaque jour, l’actualité montre à quel point la gestion de la crise du coronavirus par le souverain Donald Trump et sa cou

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

« Tous les soirs à huit heures, j'applaudirai aussi pour toi » - In memoriam Dirk Van Duppen.