Un vote contre le CETA, un vote pour l’être humain et l’environnement

Ajouter un commentaire

Commentaires

Tous unis contre le C.E.T.A et le TT.I.P!
Résister
S'il vous plait veuillez faire passer l'humain avant la finance. Et bravo pour le courage de certains politique wallons.
Bonjour , IMPORTANT ET TRES IMPORTANT je suis contre le CETA , mais j'ai lu que deux sénateurs voudrait passé en force , Rck Daems et un autre sénateur ,TRES TRES IMPORTANT , ce Monsieur est a la base de la faillite de la SABENA , en 2001 , car c'est lui qui avait insiste' pour que le gouvernement de l'époque donne sont accord de la reprise ( collaboration disons d'abord , comme maintenant le CETA ) de SABENA par SUISSE AIR , qui a fait perdre des millions a la SABENA ,d'ou la faillite , et maintenant encore un peu plus gros il va révolutionner le système avec Sénateur et imposé le CETA , et tout cela avec des franc mâcon de chaque cote de la barrière SUPER , quel est leurs intérêt personnel la dedans , ET IL Y EN A ,,,.......LE TEMPS NOUS LE DIRA PEUT -ETRE , mais se sera trop tard , merci de lire
Re bonjour IMPORTANT j'ai OUBLIE CECI dans la reprise de SABENA de l'epoque par SUISSE AIR , la direction avait aussi insisté au que se soit SUISSE AIRE et pas SAS ( pays scandińaves ) après cela , certains du Syndicat ont appris que Monsieur PIERRE Godfroid ancien directeur et 5 autres collaborateurs avaient touche des millions , et qui se trouvait dans une ile ( paradis fiscaux , , il y a eu puces , MAIS AUCUN N 'A ÉTÉ condamné car soi disant prescription , SUPER SUPER , ALLONS NOUS VERS LE MEME SCÉNARIO AVEC LE CETA .........et ici c'est plus gros avec certains parlementaire européen ...............?????????? merci PTB d'enquêter sur les possible dérive ......????? évidemment certains parlementaire on des interets dans certaines multinational , c'est déjà bien connu , vaudrait savoir juste lesquels Jean-Marie, ancien travailleurs chez SABENA
Tout mon encouragement pour lutter contre ces multinationales créatrices misère dans le monde
Les citoyens devrait pouvoirs donner leur avis moi je suis contre le CETA et le TTIP.
Merci pour un article tel que celui-ci, qui éclaire de nombreux points que nous cachent (et on comprend pourquoi!) les partis politiques aux ordres du libéralisme conquérant, complaisamment relayés par une presse qui ne sert la plupart du temps que de relai aux idées dominantes. Bravo au PTB de se faire l'écho de telles réflexions, de les diffuser auprès du plus grand nombre : la vraie démocratie passe par l'accès à une information complète, indépendante des grands groupes financiers.
Les wallons ont enfin des c... au cul. Maintenant je peux mourir en paix.
Il faut ouvrir la brèche. Les populations des autres pays de la zone euro ont ils eu l'info de ce que comportait ce traité? Comme souvent cela se passe en haut lieu, en faisant croire que c'est pour le bien du peuple. Mais le peuple en a assez d'être des moutons. Il veut gérer son avenir en toute démocratie et toute clarté. Soutenons le gouvernement Wallon, et espérons qu'il ne tombe pas dans les coulisses véreux du pouvoir. Merci au PTB pour l'info claire et réaliste
Je ne veux pas que mais enfants et les enfants de mes enfants et nous tous à bouffer de la merde modifié de troisième choix pour qu une poigne de prescripteur et décideur en ramassent toujours beaucoup plus. Au détriment de 500 millon de personnes
je suis contre les multinationales
Démocratie = choix de la population pourquoi ne pas faire un référendum???? Moi je suis contre, je voudrais d'abord une Europe sociale, que ce soit par taxation ou salaire = pour tous en Europe, une unité vraiment et puis on peut négocier, ici on voit bien qu'il en est de l'intérêt de certains. Merci aux dirigeants wallons d'avoir une vigilance
je suis tout a fait contre
Moi je suis contre le CETA et le TTIP!
nous ne devons plus subir la pression des grosses multi nationale stop

Amis français, n’hésitez pas à regarder en Belgique : il y a deux ans, gouvernement et patronat ont tenté d’imposer une « pension » à points. Les travailleurs ont réussi à les faire reculer. Retour sur une victoire – et non pas une histoire – belge.

Chaque année, la coalition Stop the Killings, qui regroupe des syndicats et des ONG, organise une journée de mobilisation de solidarité internationale. Ce 10 décembre, l’objectif est de dénoncer les violences au Chili.

Un mouvement de grève soutenu par 66 % de la population. Pas surprenant quand on sait que le projet de réforme des retraites du président Macron va tellement loin dans la casse du système de protection sociale. Décryptage.

Une première. Les aides-ménagères du secteur des titres-services de tout le pays ont mené aujourd’hui une action d’envergure. En front commun syndical, elles demandent une augmentation salariale de 1,1 %. Le patronat daigne leur accorder une hausse de… 2,70 euros par mois, soit l’équivalent d’un pain. Ce matin, elles se sont rassemblées en nombre à Bruxelles. Solidaire y était.

La direction de PointCulture (ex-Médiathèque) voulait liquider des services utiles aux citoyens comme le prêt de CD ou DVD, les discobus, etc. C’était sans compter sur les travailleurs et les usagers… Récit d’une victoire.

Après la manifestation de 600 artistes devant le Parlement flamand, une grève à De Lijn, des scènes de théâtre envahies par un public solidaire et des actions à la VRT, 118 organisations de la société civile ont signé un appel à action. Le 5 décembre pourrait bien devenir l’événement fédérateur de la résistance à la politique d’austérité nationaliste de Jan Jambon.

Le Musée de la Photographie de Charleroi organise une exposition passionnante à voir jusqu’au 19 janvier 2020. Des images du passé pour expliquer aujourd’hui.

Le journaliste français Maurice Lemoine, spécialiste du continent latino-américain, revient sur les tentatives de l’extrême droite de déstabiliser le pouvoir en Bolivie, soutenues par les États-Unis et l’Union européenne, qui ont poussé Evo Morales à l’exil.

Mercredi, le Parlement européen se prononcera sur la nouvelle Commission européenne. Le député européen du PTB, Marc Botenga, appelle les eurodéputés belges à voter contre la nouvelle Commission. Une liste compilée par ses soins montre qu’au moins un tiers des futurs Eurocommissaires aurait des liens très étroits avec des grandes entreprises actives dans le secteur dont ils seront bientôt responsables.

Le secteur des titres-services représente 140 000 aide-ménagères qui aident plus d’un million de foyers chaque jour. Le front commun syndical organise une grève le 28 novembre. Outre une augmentation salariale de 1,1 %, une nécessité pour des travailleuses qui gagnent en moyenne 11,5 euros brut de l’heure, elles demandent le respect. Explications des principales concernées.