Une caissière fait une fausse couche à son poste : « Il faudra amener un justificatif », lui dit sa responsable

Photo Alexandre Vialle / Wikimedia Commons
Photo Alexandre Vialle / Wikimedia Commons

Ajouter un commentaire

Commentaires

Les victimes parlent, sur Radio Campus Lille. Le 22 décembre dernier Radio Campus dévoilait une information depuis reprise par toute la presse ; un mois auparavant, Fadila, jeune femme de 23 ans, ayant signé un contrat de professionnalisation avec Mulliez, Auchan City Tourcoing, pour 900 balles par mois – avec ton pognon, faisait une fausse couche en caisse. Nous entendrons son témoignage à notre micro, et, dans les studios, un grand nombre d’invités... Pour écouter : http://www.campuslille.com/index.php/entry/passer-a-la-caisse Le fil de l’émission 
- 3mn06 L’Ephéméride : Sainte Nécrologie 
- 14mn Le témoignage de Fadila 
- 31mn Habib et Cedric, d’Auchan City Tourcoing. Qu’est ce qui s’y passe ?
 - 47mn30 La Voix du Nord une journaliste, bizarre, vous avez dit bizarre ? 
- 55mn Gilles Balbastre analyse du traitement médiatique de cette affaire. 
- 69mn Zora, autre salariée d’Auchan City Tourcoing, Travailler à auchan. Son témoignage au Bondy Blog http://www.bondyblog.fr/201612300800/a-tourcoing-humiliations-racisme-et-harcelement-la-vie-la-vraie-demployes-dauchan-city/#.WG4MNvNfNsT 
 - 82mn Les plaintes déposées
 - 89mn Auchan City Tourcoing : Laboratoire asocial ? Bonne écoute.
A vrai dire, cela ne m'étonne pas beaucoup. Il y a une culture du travail très différente en France. L'employé a toujours tort ! alors dans une ville gérée par l'extrême droite et dans un magasin Auchan, en plus ! Il est important de considérer que quelqu'un au bord du gouffre qui n'a plus de quoi se loger gardera sa voiture qui lui permet de garder son boulot et dormira dedans. Il ira aux bains publics (douches municipales) pour son hygiène mais se gardera bien de parler de sa situation sur son lieu de travail ! Par contre, même si les travailleurs syndiqués sont moins nombreux qu'en Belgique car il y a toujours un chantage soit à l'obéissance, soit à la notion de confiance entre l'employeur et l'employé(e), il y a une tradition de luttes sociales et une conscience de classe, grandement réveillée par les agissements de Sarkozy et qui n'est pas prête de se calmer de si tôt.
"Auchan City est une filiale mais aussi une expérimentation managériale" - ah mais oui, j'oubliais, les expériences avec les humains, la droite connaît ça, en effet.
On retourne au barbarisme du XIXe siècle. Même M. Zola serait stupéfié d'apprendre de telles choses... "On achève bien les chevaux", après tout, non?...

« Bon avec les blancs, mais mauvais pour les noirs ».

Alors que les conservateurs (cdH, CD&V, N-VA, Vlaams Belang et une partie des libéraux) ont recalé la proposition de loi sur l'avortement prévoyant l'allongement du délai légal, la réduction du délai de réflexion et la suppression de toutes les sanctions spécifiques, nous republions une interview réalisée à la fin de l'année dernière, lorsque cette proposition de loi était approuvée par la commission justice de la Chambre.

La crise du transport aérien fait l’actualité depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

La Belgique a-t-elle « civilisé » le Congo ? C’est l’histoire que racontent les monuments publics en Belgique. La réalité est encore aujourd’hui peu connue et peu enseignée. Deux camps s’opposent : d’un côté, celui d’un roi, Léopold II, fasciné par les empires coloniaux et qui finira par faire du Congo sa propriété personnelle ; de l’autre, celui des Congolais et de leur résistance.

Cela fait 60 ans que le Congo a obtenu son indépendance. D'abord propriété de Léopold II, le Congo a été exploité pour enrichir quelques grands capitalistes belges ainsi que la famille royale. Impossible de comprendre l'importance du mouvement de décolonisation et les débats actuels sans se plonger dans l'histoire de ce gigantesque pays africain. Rencontre avec Lucas Catherine, écrivain et spécialiste de la colonisation.

L’épidémie de coronavirus chez Tönnies, le plus grand abattoir d’Europe, met en évidence les problèmes de la production locale de viande. Entretien avec Inge Höger, députée du parti de gauche Die Linke.

Le jeudi 18 juin, une proposition devait être votée au Parlement fédéral pour permettre aux travailleurs du secteur cultur

Lorsque les colons se sont intéressés au Congo, ils ont surtout été alléchés par les richesses à piller dans son sous-sol.

L’institut d’études marxistes (INEM) organise l’université marxiste depuis plus de vingt ans.

Le monde traverse actuellement une crise sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale.