Après deux années, le gouvernement Michel-De Wever n’arrive pas à faire taire la contestation

Photo Solidaire, Salim Hellelet
Photo Solidaire, Salim Hellelet

Ajouter un commentaire

Commentaires

s et bien de faire cela , j espère que sa vas etre entendu pour gouvernement enfin j espère , mais je me crois pas , vous pouvez remarquer charles michel il me dit rien ???? , on me le vois pas ,?????, il communique pas ???? ,sur les manifestation ou gréve , il reste bien cacher dans l ombre pour faire les coups en douce avec les partenaires du gouvernement , regarder bien partout sur les site genre rtl.be ,la province , et autre journal il filtre très peut d info , juste se que l on veut entendre point s et tous , de toute façon se qu il dit il le fera , s et les parole qu il dit je ferait les réforme coute que coute donc on n et pas sorti de l auberge comme dirait celui la, attendez vous a des supression du chomage , baisse des remboursements des médicaments, chasse aux malade , réduction des couts sociaux un peut partout etc etc MESSIEUR IL ET TEMPS DE REAGIR UNE BONNE FOIS POUR TOUTE
Un gouvernement de droite voir d'extrême droite n'a pas sa place dans notre pays et un gouvernement qu'il appauvris les travailleurs et allocataires sociaux encore moins !!!! Ce couple MR NVA fait des cadeaux aux multinationales capitaliste ON vois où cela à mené " à la ruine dû pays"
La contestation ne cessera jamais tant que ce gouvernement dictatorial, œuvrant pour les riches (et rien que) sera à la tête du pays ! Mr Di rupo fait un appel du pied envers le CDH et Ecolo... Une "sauce" gouvernementale coté francophone" de déjà vu, connu et vécu ! Charles Michel,avec son baratin de "on a créé des milliers d'emplois, on fait tout pour augmenter le pouvoir d'achat, n'est depuis longtemps plus crédible à mes yeux. Prenez le journal de ce samedi 01/10... Titré en grand TOUT VA AUGMENTER ! Grand merci à tous ceux qui ont cru aux libéraux. Il faut peut-être évoluer avec le temps mais ici on est entrain de rétrograder un fameux coup. L'Europe c'est la machine à re-monter le temps à seulement 2 époques : l'une futuriste fait de quiétude et de richesse pour les riches et l'autre moyenâgeuse faite de pauvreté et d'esclavagisme pour le peuple. Tous nos espoirs vont vers vous et nous souhaitons beaucoup de vous. Ce n'est pas un virage à 180 degrés que le PTB devra entreprendre pour défendre la cause humaine mais à 360 degrés pour empêcher les riches de gouverner seuls et rétablir le juste équilibre dans notre pays...
moi je n ai jamais cru au libéraux , je sait que s et pour les patron et pour moi charlot et toute sa clique de bras casser se son DES VOLEUR a 100%(je pourrait l écrire plus grand je le ferait ), voila pour quoi il faut pas voter MR surtout pas pour eux , d ailleur vous voyer se qui arrive et attende s et pas fini ,il n irons pas chercher l argent chez les richer ou autre ,pour eux se serait mal ,il prèfére mettre le pays a feu et sang et de le faire couler , que de toucher au riche et au gros riche , de toute façon une chose et sur prochaine élection il son couler et plus bas que terre

« Transformer la SNCB pour la rendre performante ».

Le 6 décembre, les ouvriers d'AB InBev ont remporté une victoire retentissante. La direction s'est pliée aux revendications pour la sécurité d'emploi, acquise jusque fin 2024. Le règlement vaut pour tous les travailleurs, ouvriers et employés.

Amis français, n’hésitez pas à regarder en Belgique : il y a deux ans, gouvernement et patronat ont tenté d’imposer une « pension » à points. Les travailleurs ont réussi à les faire reculer. Retour sur une victoire – et non pas une histoire – belge.

Chaque année, la coalition Stop the Killings, qui regroupe des syndicats et des ONG, organise une journée de mobilisation de solidarité internationale. Ce 10 décembre, l’objectif est de dénoncer les violences au Chili.

Un mouvement de grève soutenu par 66 % de la population. Pas surprenant quand on sait que le projet de réforme des retraites du président Macron va tellement loin dans la casse du système de protection sociale. Décryptage.

Une première. Les aides-ménagères du secteur des titres-services de tout le pays ont mené aujourd’hui une action d’envergure. En front commun syndical, elles demandent une augmentation salariale de 1,1 %. Le patronat daigne leur accorder une hausse de… 2,70 euros par mois, soit l’équivalent d’un pain. Ce matin, elles se sont rassemblées en nombre à Bruxelles. Solidaire y était.

La direction de PointCulture (ex-Médiathèque) voulait liquider des services utiles aux citoyens comme le prêt de CD ou DVD, les discobus, etc. C’était sans compter sur les travailleurs et les usagers… Récit d’une victoire.

Après la manifestation de 600 artistes devant le Parlement flamand, une grève à De Lijn, des scènes de théâtre envahies par un public solidaire et des actions à la VRT, 118 organisations de la société civile ont signé un appel à action. Le 5 décembre pourrait bien devenir l’événement fédérateur de la résistance à la politique d’austérité nationaliste de Jan Jambon.

Le Musée de la Photographie de Charleroi organise une exposition passionnante à voir jusqu’au 19 janvier 2020. Des images du passé pour expliquer aujourd’hui.

Le journaliste français Maurice Lemoine, spécialiste du continent latino-américain, revient sur les tentatives de l’extrême droite de déstabiliser le pouvoir en Bolivie, soutenues par les États-Unis et l’Union européenne, qui ont poussé Evo Morales à l’exil.