Cinq raisons pour lesquelles Trump n’est pas le bienvenu en Belgique

Ajouter un commentaire

Commentaires

Moi j'irais à cette manifestation et je vais publier sur mon mur FB. Je suis profondément dégoûtée par le gouvernement de CHarlot et ses sbires. Ils assassinent le peuple belge et appuyent sur le clou en recevant ce clown de Trump montrant par là qu'ils adhèrent à ses idées ! Quelle honte !
dans les 7 pays "à majorité musulmane" dont les ressortissants sont (momentanément) interdits d'entrée aux USA (bannis), L'IRAN N'EST PAS UN PAYS ARABE (mais de population perse, persane). Or, le texte l'assimile à tort à ses "voisins". Une erreur dans un texte, surtout à destination d'un grand public comportant beaucoup de néophytes de la matière traitée est regrettable.
Trump n'est pas le bienvenu, et il faut lui faire savoir et surtout pas une fois de plus jouer les hypocrites, Monsieur Charles Michel. Il a été élu en Amérique, mais pas ici après tout. Est ce que vous vous rendez compte qu'il est en train de prendre des décisions qui finalement concerne la Terre entière? On ne peut pas rester impassible bon Dieu !
Je ne connais vraiment pas Monsieur TRUMP, sauf sur quelques "sorties" un peu borderline. Mais je me dis que tout cela nous a été présenté par une presse et des politiciens conditionnés à nous faire peur! Ce que je pense surtout, c'est que Donald TRUMP devra y aller très fort pour être pire que c'est prédécesseurs En termes de guerres, je ne sais pas trop comment il va faire? Une chose que je sais, et ça vaut ce que ça vaut, c'est que Donald TRUMP nous aura au moins sauvés de la criminelle de guerre psychopathe HILARY CLINTON....
Il est certain que ce type est un fou dangereux qui le démontre tous les jours ! C'était déjà chaud et triste sur toute la planète, mais là, c'est l'apothéose ! Merci pour cet excellent article et j'espère qu'on sera nombreux à nous montrer le 24 mai. Soit dit en passant, après que la plupart des élections dans les pays européens aient redessiné une nouvelle carte politique !

La Cour de justice de l’Union européenne a émis un avis qui laisse présager un arrêt très libéral contre le statut des doc

La ministre flamande de l’Énergie Zuhal Demir (N-VA) a menacé de ne pas adapter son plan climatique si la sortie du nucléaire était maintenue par un nouveau gouvernement Vivaldi. La N-VA plaide depuis longtemps en faveur d’une prolongation des centrales nucléaires. Engie-Electrabel exerce une forte pression pour postposer la sortie du nucléaire. Les partis de la Vivaldi vont-ils céder à la pression du lobby du nucléaire ? Ce serait un désastre pour la transition énergétique urgente qui est aujourd’hui absolument indispensable.

Les prisons aussi ont subi de plein fouet la crise du coronavirus. Comme dans toutes les structures collectives, le risque de contamination est élevé. Les mesures d’assouplissement qui viennent d’être décidées représentent un danger pour le personnel et les détenus. C’est pourquoi les organisations syndicales ont lancé un préavis de grève.

Le 27 septembre, le peuple suisse se prononcera sur l’achat d’une quarantaine de nouveaux avions de combat lors d’un referendum. « Inutile, onéreux et trop polluant » selon les opposants à ce gaspillage. Qui pourront donc se mobiliser pour faire abandonner ce projet. En Belgique – où 6 personnes sur 10 sont opposées à l’achat de nouveaux avions de guerre F-35, selon un sondage de 2018 – un débat démocratique incluant la population est nécessaire, et urgent, aussi...

Devenir président d’un des plus grands syndicats du pays en pleine pandémie, alors que nous sommes face à une crise économique d’une ampleur inédite, voilà une tâche lourde... À quelques jours d’une journée de mobilisation nationale en front commun syndical, la première post-confinement, nous avons rencontré celui qui a relevé le défi, Thierry Bodson.

Loin de constituer un cas isolé, l’affaire Chovanec révèle un problème plus profond au sommet de l’appareil d’État. De nouvelles réformes et un contrôle plus démocratique de la police s’imposent de toute urgence.

Le gouvernement israélien a annoncé fin avril qu'il annexerait une partie de la vallée du Jourdain. Pour l'instant, il n'est pas encore question d’une annexion officielle, mais la situation des Palestiniens reste intenable. Entretien avec Omar Barghouti, fondateur de la campagne palestinienne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS).

Depuis début septembre, on voit apparaître de plus en plus de lettres ouvertes critiquant les dispositions prises en répon

« Une société qui voit sa richesse grossir sans faire diminuer la pauvreté doit être pourrie jusqu’à l’os ».