Comment Reynders a offert un cadeau fiscal de 700 millions aux multinationales sans débat parlementaire

Photo European Parliament - Pietro Naj-Oleari / Flickr
Photo European Parliament - Pietro Naj-Oleari / Flickr

Ajouter un commentaire

Commentaires

L'Europe fait essaye de faire croire qu'elle contrôle tout alors tous ce quel contrôle ce sont les interets personel de certains dirigent bien placé, exemple BLATER ET PLATINI présumé innocent OU NON COUPABLE et sur ça je condamne ni ne juge personnes, mais les magouilles existe et on toujours existé
Les faits étant établis , est bien que c'est multinationales rembourse les cadeau fiscaux quelle ont bénéficier , comme cela le gouvernement actuel ne devrait pas aller chercher de l'argent dans la poche des petits travailleurs, car c'est ce qu'il fonts pour l'instant malheureusement !!!!
Tous des pourris et pendant ce temps des gens crèvent.
outre le fait qu'il existe partout des rulings et qu'il est accepté par le pays avant même d'être taxer. je trouve ca simpliste de faire un titre en mentionnant que Mr Rynders comme coupable alors que derrière ca cela a sans doute apporter de l'emploi en Belgique et un minimum d'impôt à méditer. honteux à l'Europe plutôt. tout ca pour engraisser la parlemenatire de cette commission
j'en ai marre d'ètre pris pour une vache a lait
Avec cette somme, nous aurions des pare-chocs en or sur nos véhicules d'incendie...
Bonsoir , ce gouvernement doit répondre aux attendent des Banquiers , et encore plus au groupe du BILDERBERGERS , ceux qui veulent le gouvernement mondiale , ainsi que l'on mange dans leurs mains , SUPER non, les grands criminels derrière de c'est 80 années, Il faut changer tout le monde le dis , MAIS COMMENT C'EST A CELA QU 'IL FAUT TRAVAILLER , LE CAPITALISME , 'C'EST PAS DE LA DÉMOCRATIE , C'EST DE LA DICTATURE CACHÉ , par quelque individu , merci de lire , et de me demandé de venir a une réunion du parti.
Evidemment, je ne soutiens pas l'"excess profit ruling", mais si cet argent partait dans d'autres paradis fiscaux?
que pouvons-nous faire, nous les petits, le gouvernement actuel ne voit que des profits pour eux et pour cela, il nous ponctionne de l'argent tout le temps; soit par des augmentations de produits de premières nécessités, nous fait aider les banques qui gèrent mal les comptes, fait en sorte que les malades de revenus moyen, ne peuvent bénéficier de la même qualité de soins que les élites. En ce qui concerne les pensions (sujet hors contexte mais d'actualité) il nous réduit quasi à la mendicité même si vous avez travaillé le temps nécessaire. La méthode de gérer la Belgique, qui bien évidemment, doit être en bonne entente avec l'Europe est on ne peut plus HONTEUSE.
reynders ne devrait plus pouvoir exercer une activité politique.
Et dans le même temps les populations souffrent de plus en plus du détricotage de la sécurité sociale. Il est temps que tous les citoyens se mobilisent pour le changement ….
Et quoi ???? On nous montre toujours ce genre de fraude de nos ministres. Et qui se passe-t-il pour eux ???. Jamais de suivis. Alors qu'on les laisse faire et la Belgique cours à la faillite et le peuple a de plus en plus dure.
« …il faut être idiot pour ne pas comprendre que les classes populaires doivent être maintenues dans la pauvreté, sans quoi elles ne seront jamais laborieuses. » — Arthur Young (1771)
Moi, Si je taxe de l’argent dans ma société pour remplir ma banque et pour que ma famille ne soit pas dans Le besoin, pour être bien vus par la famille et mes voisins. Je me fais licencier sans indemnisation et sans l’espoir de pouvoir réintégrer mon poste et une nouvelle possibilité de recommencer. Ma société va offrir la chance à une jeune personne qui apportera de nouvelles possibilités de grandir et d’avancer Positivement.
Je souhaite de tout cœur que ce genre de manipulation cesse et permette ainsi à l'état de récupérer de l'argent auprès de ceux qui en ont le plus et non sur le dos des salariés, pensionnés, chômeurs ou pis encore malades. Je crains fort cependant que cela me reste qu'un vœux pieux car selon l'ancien adage:"Selon que tu sois riche ou misérable, tu seras innocent ou coupable" que l'on pourrait traduire par" Moins tu gagneras, plus tu paieras proportionnellement à tes revenus."

Quasiment un an après le coup d’État, le candidat du parti de l’ex-président Evo Morales remporte très largement l’élection présidentielle. Retour sur une victoire populaire.

La caisse d’assurance pension Integrale va peut-être être liquidée. Que se passe-t-il ?

Naïma Amakran est permanente SETCa. Carine Rosteleur est Secrétaire régionale de la CGSP. Ces deux travailleuses de la santé ont un avis bien précis sur ce qu’il faut faire pour résister à cette deuxième vague. La députée du PTB et médecin généraliste Sofie Merckx leur a posé la question.

En septembre, la compagnie annonçait qu’une centaine d’emplois étaient menacés en Belgique. Par vidéoconférence, les syndicats viennent d’apprendre que ce chiffre est doublé...

Malgré des annonces de réinvestissement dans le rail belge, la Vivaldi ne rompt pas avec la logique européenne qui pousse

Le test positif du président américain agit comme un retour à la réalité. À moins d’un mois du scrutin, il est renvoyé à son bilan et à son incapacité – physique et politique – à le défendre.

« On a donné les meilleures années de notre vie à Wibra et maintenant on nous traite comme des chiens.

Le gouvernement fédéral veut lancer un projet pilote de libéralisation dans notre pays.

Omar Radi, un journaliste marocain emprisonné pour son travail de journaliste d’investigation, est accusé de « viol » et « espionnage ». Après Soulaiman Raissouni, poursuivi lui aussi pour « viol » au Maroc, c’est le second journaliste critique du pouvoir a être inquiété par la justice. Une manière de les faire taire ?