Déficit, dette, emploi : trois échecs de la politique gouvernementale

Photo Solidaire, Salim Hellalet.
Photo Solidaire, Salim Hellalet.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Pour quoi le gouvernement ne vas pas chercher l'argent chez les plus riche ou les gros entre prise ou a ceux qui on fait fraude pour rebouché le trou de la banque il y a une année ou la Belgique a été en plaine crise mais quand on vois des crétin comme charle Michel lui qui pense a taxé ou a diminuer les pension lui il en a rien a foutre il gagne bien sa vie et maggy qui augmente les medicaments la Belgique elle vas droit dans le fossé un gouvernement lui on demande bien se qu'il fou il doit pas bouger beaucoup désolé mais je dit la vérité je suis pour le P.T.B je suis tout a fait d'accord avec eux
La dette publique et le chômage sont les composants d'une tenaille qui broie littéralement les travailleurs. La dette publique et le chômage sont des armes politiques pour tenir en joue les travailleurs. La dette publique et le chômage sont des montages pour mettre la pression sur les travailleurs. La dette publique et le chômage sont les outils des riches pour étrangler les travailleurs. Si nous étions dirigés par des hommes d'Etat d'envergure , animés par l'amour du peuple et de la patrie, cette stratégie de dépossession n'aurait jamais pris de telles proportions !
ce gouvernement de charlot et un échec total , s et gouvernement de voleur , c et de prendre aux pauvre pour donner aux riche et faire des cadeaux aux entreprise , voila le résultat avec se gouvernement s et le retour aux temps de germinal voila nous somme les cerf et eux les rois il se permet tous enfaite s et marche ou creves , marre de payer a quand une bonne révolte premiere chose je donne un gros coup pied aux cul de charlot

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

« Tous les soirs à huit heures, j'applaudirai aussi pour toi » - In memoriam Dirk Van Duppen.

Le 30 mars 2020, l'Inde comptait 1 251 de contaminations confirmées du coronavirus.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Le virus COVID-19 virus se répand à la vitesse de l’éclair et touche également Gaza et les territoires palestiniens.

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.