Déficit, dette, emploi : trois échecs de la politique gouvernementale

Photo Solidaire, Salim Hellalet.
Photo Solidaire, Salim Hellalet.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Pour quoi le gouvernement ne vas pas chercher l'argent chez les plus riche ou les gros entre prise ou a ceux qui on fait fraude pour rebouché le trou de la banque il y a une année ou la Belgique a été en plaine crise mais quand on vois des crétin comme charle Michel lui qui pense a taxé ou a diminuer les pension lui il en a rien a foutre il gagne bien sa vie et maggy qui augmente les medicaments la Belgique elle vas droit dans le fossé un gouvernement lui on demande bien se qu'il fou il doit pas bouger beaucoup désolé mais je dit la vérité je suis pour le P.T.B je suis tout a fait d'accord avec eux
La dette publique et le chômage sont les composants d'une tenaille qui broie littéralement les travailleurs. La dette publique et le chômage sont des armes politiques pour tenir en joue les travailleurs. La dette publique et le chômage sont des montages pour mettre la pression sur les travailleurs. La dette publique et le chômage sont les outils des riches pour étrangler les travailleurs. Si nous étions dirigés par des hommes d'Etat d'envergure , animés par l'amour du peuple et de la patrie, cette stratégie de dépossession n'aurait jamais pris de telles proportions !
ce gouvernement de charlot et un échec total , s et gouvernement de voleur , c et de prendre aux pauvre pour donner aux riche et faire des cadeaux aux entreprise , voila le résultat avec se gouvernement s et le retour aux temps de germinal voila nous somme les cerf et eux les rois il se permet tous enfaite s et marche ou creves , marre de payer a quand une bonne révolte premiere chose je donne un gros coup pied aux cul de charlot

« Bon avec les blancs, mais mauvais pour les noirs ».

Alors que les conservateurs (cdH, CD&V, N-VA, Vlaams Belang et une partie des libéraux) ont recalé la proposition de loi sur l'avortement prévoyant l'allongement du délai légal, la réduction du délai de réflexion et la suppression de toutes les sanctions spécifiques, nous republions une interview réalisée à la fin de l'année dernière, lorsque cette proposition de loi était approuvée par la commission justice de la Chambre.

Pour la Commissaire flamande aux droits de l'enfant, quelque chose ne tourne pas rond : enfants et jeunes ont été les gran

La crise du transport aérien fait l’actualité depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

La Belgique a-t-elle « civilisé » le Congo ? C’est l’histoire que racontent les monuments publics en Belgique. La réalité est encore aujourd’hui peu connue et peu enseignée. Deux camps s’opposent : d’un côté, celui d’un roi, Léopold II, fasciné par les empires coloniaux et qui finira par faire du Congo sa propriété personnelle ; de l’autre, celui des Congolais et de leur résistance.

Cela fait 60 ans que le Congo a obtenu son indépendance. D'abord propriété de Léopold II, le Congo a été exploité pour enrichir quelques grands capitalistes belges ainsi que la famille royale. Impossible de comprendre l'importance du mouvement de décolonisation et les débats actuels sans se plonger dans l'histoire de ce gigantesque pays africain. Rencontre avec Lucas Catherine, écrivain et spécialiste de la colonisation.

L’épidémie de coronavirus chez Tönnies, le plus grand abattoir d’Europe, met en évidence les problèmes de la production locale de viande. Entretien avec Inge Höger, députée du parti de gauche Die Linke.

Le jeudi 18 juin, une proposition devait être votée au Parlement fédéral pour permettre aux travailleurs du secteur cultur