Frédéric Gillot (PTB) : « Vous la voyez, vous, la différence entre la baffe de l'austérité et la gifle de la rigueur ? »

Frédéric GIllot au rassemblement syndical d'avertissement au gouvernement fédéral de droite du 23 septembre 2014. (Photo Solidaire)
Frédéric GIllot au rassemblement syndical d'avertissement au gouvernement fédéral de droite du 23 septembre 2014. (Photo Solidaire)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Je te remercie frédéric, comme d'abitude tu est sur tout les fronts et encore une fois les véritées sont dites.Comme tu le précise c'est la base qui décide et la base c'est nous le peuple. J'aimerais apporter mon témoignage, forcée de constaté que rien n'est fait pour une meilleur qualitée de vie, il est plus facile d'enfoncer le clous que de l'enlever, j'en ais pour preuve, le PS tente à dire qu'il veut lutter contre l'autérité mais en attendant et jusqu'a preuve du contraire c'est bien la région qui exclu les chomeurs 01-01-2015 ,dont je ferais partie et c'est aussi la région qui pour des raisons de création d'emplois" fictif " vaut agrandir des zonings et exproprier des familles, dont la mienne, je connais des gents qui dans les mois, voir l'année prochaine vont se retrouver dans la rue car ils perdent leurs revenus et que dans le cas d'expropriation pour cause d'utilité publique, il s'arrange pour limiter les dépenses dans l'indemnisation des familles qui pour pouvoir se reloger vont devoir être confronter à des dépenses conséquentes, auront-ils droit à un emprunt? Sans compter que le coût d'achat de nouveaux biens et les frais de notaire seront plus élevés car le marcher immobilier à été revu à la hausse depuis toute ses années,les assurances vie plus élevé vu leurs âges ,etc......). Alors une question se pose, faut-il refuser de vivre et se laisser mourir pour combattre l'austérité, la mort de certains ouvriers suite à la perte de leur emplois ne doit jamais être oublié et nous ne pouvont baisser les bras pour les familles qui on perdu l'être cher . Pour ma part, je continuerais à me battre pour lutter contre les inégalités sociale et c'est avec un dégout profond pour de tel mesure et pour lutter contre cette austérité car oui !!!, je l'affirme la belgique est en pleine austérité, n'ayons pas peur des mots, que je serais présente à la protesparade . bien à toi Nadia de la section de Flémalle.
Camarades, En ce qui concerne le Fédéral, suite à l'agression des salariés par la FEB et le VOKA via leurs hommes de paille du gouvernement réactionnaire de la NVA, du MR, de l'open-vld et du cd&v, qui vont diminuer notre pouvoir d'achat en supprimant l'indexation de nos salaires ( pour que le patronat s'en mette encore plus plein les poches ), je lance un appel solennel à tous les salariés qui me lisent : Si vous habitez dans un rayon de 50 ou 60 kilomètres près des frontières de l'Allemagne, de la France, du Grand duché de Luxembourg, et des Pays-Bas ( çà fait "du monde" ), allez EN MASSE faire vos "grosses courses du mois" là-bas ! Presque tout y est BEAUCOUP moins cher qu'ici' ( un exemple parmi d'autres une botte de radis en Allemagne 29 centimes au lieu de 99 centimes ici quand c'est en réclame ) . L'arrogance de la FEB et du VOKA va fondre, tout comme leurs rentrées financières et au bout de quelques mois, ils pleureront pour que nous revenions faire nos grosses courses en Belgique et ils seront peut-être obligés de baisser leurs prix pour que nous revenions vraiment...! Pour ce qui est du gouvernement régional qui se dit de gauche, mais qui prône "la rigueur", je lui suggère d'arrêter de donner des primes à des petits bourgeois qui n'en n'ont pas besoin ! Dans 90% des cas, ils ont donné, sous l'influence des écolos ( petits bourges qui se disent de gauche ), 5.000 euros de primes par famille pour le photovoltaïque - quand vous avez 25.000 euros ou plus pour installer çà, avez-vous besoin d'une prime- de plus les bénéficiaires de ce système ont le "sacs et les poires" car ils retouchent un max des contributions grâce à celà ( alors qu'une femme d'ouvrage qui fait 2 mi-temps repaye plus de 2.500 euros d'impôts car pas assez taxée à la source sur ses maigres revenus...) ! Je suggère aussi de taxer à 33% tous les revenus locatifs des multis-propriétaires . Appliquez ces deux mesures, et vous en aurez, du pognon !!!

Après avoir récemment tenté à plusieurs reprises de faire tomber le président vénézuélien Nicolas Maduro, le président américain Donald Trump a accentué la pression le lundi 5 août, en annonçant un embargo contre le Venezuela. Une mesure qui met encore plus le couteau sous la gorge de la population vénézuélienne.

Ce lundi 5 août, le Parlement indien a voté la révocation de l’autonomie de l’État du Jammu-et-Cachemire (la partie indienne de la région du Cachemire), au nord de l’Inde. Cet État est depuis sous le contrôle direct et autoritaire du gouvernement indien, dirigé par le parti nationaliste hindou BJP. Avec un nationalisme renforcé en Inde et au Pakistan et des islamistes fondamentalistes au Cachemire, la situation risque de dégénérer en un conflit local et international.

A quelques jours de ses 100 ans, l’ancien résistant et militant du PTB Charles Van Besien s’est éteint. Celui qui a participé à la libération de Bruxelles en septembre 1944 aura lutté durant quasiment un siècle. Portrait.

Stan Vanhulle, pilier de la lutte à Renault Vilvorde, du PTB mais aussi de ManiFiesta, sa famille et sa Roos, n’est plus. Après 2 ans et demi, le lundi 5 août, il a perdu le combat contre le cancer. « Stan a été l’un des moteurs de la bataille pour sauver l’usine Renault. Ceux qui se battent peuvent perdre, mais ceux qui ne se battent pas ont déjà perdu. Ça, c’était Stan », écrit l’un de ses amis.

La banque HSBC, connue pour diverses magouilles (blanchiment d’argent, recours aux paradis fiscaux, etc.), vient de payer près de 300 millions d’euros à l’État belge pour échapper à un procès. Bonne nouvelle pour la justice ou nouvel exemple d’amnistie pour les plus puissants ?

En septembre, ce sera la dixième édition de ManiFiesta, la Fête de la Solidarité. Le festival, organisé par Solidaire et Médecine pour le Peuple, est né en 2010, en pleine crise politique sur fond de montée du nationalisme. Près de dix ans plus tard, ManiFiesta s’annonce toujours comme un moment de solidarité et de combat contre l'extrême droite et la division. Rencontre avec le directeur de ManiFiesta, Mario Franssen.

Aujourd’hui, cela fait 20 ans exactement que les corps de Yaguine et Fodé, deux Guinéens de 14 et 15 ans, ont été retrouvés dans un avion de la Sabena à Zaventem. Un drame qui fut pour beaucoup de citoyens belges un déclencheur d’engagement pour plus de solidarité internationale...

Il y a 20 ans, deux adolescents venus de Guinée étaient retrouvés morts suite à leur tentative de quitter leur pays pour un avenir qu'ils espéraient meilleur en Belgique. Une délégation de l'association Amitiés sans frontières s'est rendue en Guinée, sur les traces de Yaguine et Fodé.

Ces dernières semaines, de nombreuses personnes ressortent le triangle rouge pour marquer leur opposition à l’extrême droite. Ce symbole est celui de l’antifascisme depuis que les nazis l’ont utilisé pour « marquer » les prisonniers politiques dans leurs camps. Mais son origine est plus ancienne…

Il y a quatre ans, près de Marseille, les salariés d’un site de fabrication de thé luttent contre le propriétaire, le géant Unilever, qui veut fermer l’usine. Au terme des 1336 jours d’occupation des locaux, les travailleurs rachètent les machines et créent leur propre marque, « 1336 ». Petite visite dans le sud de la France.