« J’ai décidé de me faire baptiser. Nue. »

Thema's
Etudiants

Ajouter un commentaire

Commentaires

Le sacrement du baptême, . Le baptême ou baptême d'eau (du verbe grec ancien βαπτίζειν baptizein, fréquentatif du verbe βάπτειν baptein, « plonger dans un liquide », « immerger ») est un rite ou un sacrement symbolisant la nouvelle vie du croyant chrétien. J'ai demandé à ma pharmacienne de quartier où elle avait obtenu son diplôme. Elle m'a répondu à l'ULg après cinq années de dur labeur sans excentricité du genre 24 heures vélo ou baptême étudiant. Ma pharmacienne était boursière & pas question de rater une année quand on est membre d'une famille nombreuse. Maintenant gérante ma pharmacienne ne regrette pas la discipline de vie qu'elle s'est imposée & profite aujourd'hui pleinement de la vie puisque l'épreuve des examens n'est plus qu'un souvenir...
Certes malgré les progrès et l'évolution des droits ,et égalité homme- femme ,depuis les premières féministes des années 50-60...qui se sont battuent pour l'égalité homme femme etc...Il y a encore pas mal de pain sur la planche si je puis dire ...En réalité ,le sexisme reste profondément encré dans les mentaliités ,il est très difficile de faire évoluer l'égalité des hommes et des femmes ,les femmes ce sont battuent pour accéder aux statuts des hommes (études ,travail ,donc revenu)...Elles ont oublié (en passant) le plus important...c'est elle qui porte la vie ,c'est elle qui mettent les enfants aux monde, et dans la majorité des cas ,c'est elle qui s'en occupe ainsi que ménage etc...Donc elles font double emploi...d'où les grandes difficultés d'élever de s'occuper des enfants et de s'épanouir à l'extérieur dans un emploi correcte rémunéré et correspondant au aspiration de chacune . De plus la majorité des hommes eux n'ont pas fait le chemin inverse ni valorisé ce travail 24 h sur 24 des mères...travail pas payer d'ailleur,donc totalement dévalorisé et nié...Et ce sont dans les crèches ,encore des femmes qui s'occupent des enfants des autres avec de bas salaires ,par rapport aux emplois considérés comme masculins donc sérieux et bien rémunérés...ET pourtant ce travail d'élever des enfants c'est l'avenir de la société... les femmes ce sont donc fait avoir sur toute la ligne ,sauf celles qui sont dans les classe sociales élevées aisées,et qui ont eu la chance de faire des études universitaires ... Le sexisme vis a vis du corp des femmes vu comme objet de désir , c'est encore agavé , avec la venue de l'Islam qui est de loin la religion la plus sexiste au monde...On voit partout dans nos villes des filles et femmes voilées...Comme si cela était devenu naturel maintenant en Europe, cette stigmatisation sexuel des femme qui cachent leurs corps et leurs cheveux en portant de rgrandes jupes et un voile sur la tête ! Oui le sexisme à cause de tout cela ,la crise économique ,la non évolution des hommes ,la non égalité dans le travail et le revenu ,et Islamisation de nos société ,le sexisme a de très beaux jours devant lui...

En octobre 2019, le Chili se réveillait après plusieurs décennies de néolibéralisme sauvage.

Le pays est en ébullition depuis la mort de George Floyd, tué par la police.

« Bon avec les blancs, mais mauvais pour les noirs ».

Alors que les conservateurs (cdH, CD&V, N-VA, Vlaams Belang et une partie des libéraux) ont recalé la proposition de loi sur l'avortement prévoyant l'allongement du délai légal, la réduction du délai de réflexion et la suppression de toutes les sanctions spécifiques, nous republions une interview réalisée à la fin de l'année dernière, lorsque cette proposition de loi était approuvée par la commission justice de la Chambre.

Pour la Commissaire flamande aux droits de l'enfant, quelque chose ne tourne pas rond : enfants et jeunes ont été les gran

La crise du transport aérien fait l’actualité depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

La Belgique a-t-elle « civilisé » le Congo ? C’est l’histoire que racontent les monuments publics en Belgique. La réalité est encore aujourd’hui peu connue et peu enseignée. Deux camps s’opposent : d’un côté, celui d’un roi, Léopold II, fasciné par les empires coloniaux et qui finira par faire du Congo sa propriété personnelle ; de l’autre, celui des Congolais et de leur résistance.

Cela fait 60 ans que le Congo a obtenu son indépendance. D'abord propriété de Léopold II, le Congo a été exploité pour enrichir quelques grands capitalistes belges ainsi que la famille royale. Impossible de comprendre l'importance du mouvement de décolonisation et les débats actuels sans se plonger dans l'histoire de ce gigantesque pays africain. Rencontre avec Lucas Catherine, écrivain et spécialiste de la colonisation.