« J’ai décidé de me faire baptiser. Nue. »

Thema's
Etudiants

Ajouter un commentaire

Commentaires

Le sacrement du baptême, . Le baptême ou baptême d'eau (du verbe grec ancien βαπτίζειν baptizein, fréquentatif du verbe βάπτειν baptein, « plonger dans un liquide », « immerger ») est un rite ou un sacrement symbolisant la nouvelle vie du croyant chrétien. J'ai demandé à ma pharmacienne de quartier où elle avait obtenu son diplôme. Elle m'a répondu à l'ULg après cinq années de dur labeur sans excentricité du genre 24 heures vélo ou baptême étudiant. Ma pharmacienne était boursière & pas question de rater une année quand on est membre d'une famille nombreuse. Maintenant gérante ma pharmacienne ne regrette pas la discipline de vie qu'elle s'est imposée & profite aujourd'hui pleinement de la vie puisque l'épreuve des examens n'est plus qu'un souvenir...
Certes malgré les progrès et l'évolution des droits ,et égalité homme- femme ,depuis les premières féministes des années 50-60...qui se sont battuent pour l'égalité homme femme etc...Il y a encore pas mal de pain sur la planche si je puis dire ...En réalité ,le sexisme reste profondément encré dans les mentaliités ,il est très difficile de faire évoluer l'égalité des hommes et des femmes ,les femmes ce sont battuent pour accéder aux statuts des hommes (études ,travail ,donc revenu)...Elles ont oublié (en passant) le plus important...c'est elle qui porte la vie ,c'est elle qui mettent les enfants aux monde, et dans la majorité des cas ,c'est elle qui s'en occupe ainsi que ménage etc...Donc elles font double emploi...d'où les grandes difficultés d'élever de s'occuper des enfants et de s'épanouir à l'extérieur dans un emploi correcte rémunéré et correspondant au aspiration de chacune . De plus la majorité des hommes eux n'ont pas fait le chemin inverse ni valorisé ce travail 24 h sur 24 des mères...travail pas payer d'ailleur,donc totalement dévalorisé et nié...Et ce sont dans les crèches ,encore des femmes qui s'occupent des enfants des autres avec de bas salaires ,par rapport aux emplois considérés comme masculins donc sérieux et bien rémunérés...ET pourtant ce travail d'élever des enfants c'est l'avenir de la société... les femmes ce sont donc fait avoir sur toute la ligne ,sauf celles qui sont dans les classe sociales élevées aisées,et qui ont eu la chance de faire des études universitaires ... Le sexisme vis a vis du corp des femmes vu comme objet de désir , c'est encore agavé , avec la venue de l'Islam qui est de loin la religion la plus sexiste au monde...On voit partout dans nos villes des filles et femmes voilées...Comme si cela était devenu naturel maintenant en Europe, cette stigmatisation sexuel des femme qui cachent leurs corps et leurs cheveux en portant de rgrandes jupes et un voile sur la tête ! Oui le sexisme à cause de tout cela ,la crise économique ,la non évolution des hommes ,la non égalité dans le travail et le revenu ,et Islamisation de nos société ,le sexisme a de très beaux jours devant lui...

Les accueils des maisons médicales sont très sollicités en cette période de crise sanitaire.

Deuxième contribution de la médecin urgentiste Nathalie Eggermont. Un service de nuit aux urgences. On n’a aucune certitude, sur la façon dont la crise va évoluer. On continue à se battre. Et on relâche un peu la pression, avec les collègues. On râle ensemble sur la pénurie de matériel, et les choix politiques consternants.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

15 000 ouvriers de l'usine SEAT de Barcelone ont décidé de réorienter leur usine.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

À quelques heures du vote des pouvoirs spéciaux en Belgique, le vote de sa grande sœur en France (loi sur « l’état d’

« Je m’engage à ne prendre que des décisions pour affronter la crise » a déclaré la première ministre Sophie Wilmes.

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé samedi l’arrêt des entreprises non essentielles.

Chaque jour, Solidaire sélectionne pour vous des informations issues de la presse internationale.

Malgré le confinement et les risques liés au coronavirus, des héroïnes travaillent à travers les couloirs des maisons de r