La résistance contre les plans du gouvernement est rentrée de vacances

Le 24 mai dernier, des dizaines de milliers de personnes manifestaient à l’appel des syndicats contre la Loi Peeters. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)
Le 24 mai dernier, des dizaines de milliers de personnes manifestaient à l’appel des syndicats contre la Loi Peeters. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)

Ajouter un commentaire

Commentaires

bonjour, moi j'ai travaillé comme ambulancier, j'ai signer le contrat de travaille de 10 heures par jour et je faisais plus, et quand je me suis blesse mes indemnité ont été calculer sur 8 heures,j'ai réclamé et la la mutuel et le syndicat ma dit que je ne pouvais pas signer ce contrat car il est interdit de signer ce contrat donc je me met au moins 2 heures par jour dans le dot et personne ne fait rien. merci tous ces gents dit responsable
Il est grand temps, excusés l'expression de donner un bon coup de pied au cul de ce couple MR NVA de dictateur !!!
J ai remarquer bloquer le salaire des belges et le gros cons pinockio menteur son salaire sera t il bloquer également tant que ce monsieur mangent à sa faim moi je suis dans un taudis champignon chambre electricite non conforme les assureurs ne veulent pas M assurer en incendie pour cause electricite non conforme et les logements sociaux sont à point tant que ce gros cons se doré la pilule
Rien de nouveau sous le soleil. On a toujours enrichi les "gros" jusqu'à l'étouffement pendant que des milliers d'autres meurent de faim. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut dormir la nuit avec ça sur la conscience.
serait peut etre temps de sortir une bonne fois dans la rue , et de dire mon on veut plus de se gouvernement qui favorise les riche et patron
Ces lois sont faites pour rendre les pauvres encore plus pauvres pendant que ces politiciens et ces riches s'en mettrent pleins les poches ,c'est scandaleux et cela mèneras à une futur révolutions si cela continue FAITES ATTENTIONS MESSIEURS ET MESDAMES AVEC VOTRE POLITIQUE CAR VOUS NE SAVEZ PAS ENCORE QUELS SERONT LES RETOMBEES ,LES GENS ONT BESOINS DE MANGER N'OUBLIEZ PAS CELA ._ PS: J'espère qu'un jour un évènement vous mettra vous les politiciens et riches dans la situation du pauvre (choc en retour)

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui dure depuis un certain temps déjà, menace de s'intensifier à cause de la campagne électorale de Donald Trump. Les déclarations de Trump qualifiant l'épidémie de coronavirus d'acte de guerre posé par la Chine n'en sont qu'un avant-goût. Car la première victime d'une guerre, c'est toujours la vérité.

Le célèbre linguiste, philosophe et militant de gauche Noam Chomsky donne son avis sur la pandémie de coronavirus, les abe

Ces derniers mois, des centaines de milliers de travailleurs ont connu des conditions de travail inédites. Des situations dans lesquelles leurs syndicats ont conclu de nouveaux accords afin de faire respecter la sécurité au travail. Des représentants du personnel de quatre secteurs racontent.

Suite à la pandémie de coronavirus, le gouvernement brésilien a décidé de renouveler les permis de travail de 150 médecins cubains lundi dernier. Ceux-ci étaient restés dans le pays, notamment en raison de liens familiaux, après que La Havane ait rapatrié un grand nombre de médecins en 2018 en raison des menaces du président fasciste brésilien, Jair Bolsonaro, à leur égard.

En août 2005, Katrina détruit une partie de la Louisiane et de la Nouvelle Orléans. En 2008, la crise financière éclate. Depuis quelques mois, un virus tue des dizaines de milliers de personnes partout dans le monde... Le point commun entre ces événements ? Ils peuvent être utilisés par la droite pour casser notre protection sociale. Mais ils peuvent aussi être utilisés par la gauche pour la renforcer... Explications de la journaliste canadienne Naomi Klein.

L’Assemblée générale de l’OMS s’est ouverte sous haute tension lundi.

Les enquêtes internationales ont montré que la Fédération Wallonie-Bruxelles détient, en temps normal, le record des inégalités scolaires des pays industrialisés. En Belgique francophone, les enfants de familles populaires réussissent beaucoup moins bien à l’école que les autres. Le confinement n’a évidemment rien arrangé à l’histoire, mais ce n’est pas une fatalité : il est possible de combattre le virus et les inégalités.

« Sire, taxons les pauvres, ils sont plus nombreux. » Cette phrase attribuée à Colbert, le ministre des Finances de Louis XIV, semble aujourd’hui encore inspirer de nombreux politiciens en Belgique. Pour éviter de faire payer les plus riches, certains sortent des arguments aussi creux qu’infondés.

300 parlementaires du monde entier ont envoyé ce mercredi 13 mai 2020 une lettre au FMI et à la Banque mondiale pour l’ann