« La résistance sociale » face au gouvernement de la casse sociale (Peter Mertens, président PTB)

Ajouter un commentaire

Commentaires

Et ce silence ASSOURDISSANT des organisation syndicales...!!! A 4mois et demi des dizaines de milliers d'exclusions de chômeurs, à quelques mois donc sans doute de la mise au travail forcé de ceux d'entre eux qui le sont de longue durée ! Il n'y a (plus?) personne pour nous défendre et la tâche est énorme en regard de la violence de l'attaque, pour que nous arrivions à nous défendre seuls et par nous-mêmes...
l'avenir semble très morose,comment croire encore a une société plus juste pour nous et surtout nos enfants, ont ne fait que raboter ce qui a été acquit par des luttes sociales. Cet acharnement a détruire nos acquis, combien de temps allons nous encore le supporter, tout cela pour enrichir encore les plus nantis.
On parle plus jamais des société qui ne paie pas d’impôt ou taxe, c'est parce qu'elles sont diriger par des banques du nom de goldman & sachs? Dont beaucoup de gouvernement en ont peur? où diriger? Pour ma part, ceux qui ne paie pas doivent quitter le pays, ce n'est pas aux travailleurs à payer. Qu'on discute une fois pour toute avec ces société.

Le gouvernement bruxellois vient de décider de mettre en place une taxe kilométrique.

Tout au long de ses cinquante années de carrière politique, Joe Biden a toujours été un représentant de l'industrie améric

Dirk Van Duppen a reçu, à titre posthume, le « Prijs voor Mensenrechten » (Prix des Droits humains) de la Ligue néerlandop

Dans la ville allemande de Wuppertal, l’année 2020 est synonyme de célébration du philosophe et révolutionnaire du XIXe si

Bernie Sanders, sénateur et ex-candidat de gauche à l’investiture démocrate pour les deux dernières élections présidentielles américaines, a pris la plume pour mettre en garde celles et ceux qui pensent que Trump est dans le camp des travailleurs. Et celles et ceux qui pensent que Biden l’est aussi...

Si les paysages et les plages idylliques de Chypre sont connus de touristes du monde entier, le pays est divisé par des forces extérieures et ce sont les travailleurs qui paient le prix. Nous en avons discuté avec un parti communiste presque centenaire : le Parti progressiste des travailleurs (AKEL).

« Vous préférez renoncer à votre prime de fin d’année ou à votre emploi ? » C’est, en substance, la question posée par la direction de Galler à ses 170 travailleurs. Une pression illégale durant une période difficile pour des travailleurs qui ont déjà du mal à boucler les fins de mois...

Dans la lutte contre le coronavirus, les personnes travaillant dans le secteur des soins ont une mission difficile.

Les travailleurs mis en quarantaine perdent une partie importante de leurs revenus.

Dans son essai Plaidoyer pour une rénovation politique (publié par le think tank de droite Itinera), Christophe C