Le gouvernement fera perdre 753 euros au salarié moyen les deux prochaines années

Ajouter un commentaire

Commentaires

Qu'a temps le peuple pour mettre dehors cette bande de pros capitalistes ??
J'ai commencé à travailler en 1969,salarié employé ét dépendent j'ai 47 ans de travail pour une pension de misère .dans les années 60 les gens se bougeaient maintenant plus personne ne bouge sauf derrière leur pc.et les syndicats ne font plus rien ils laissent tout allez à la ruine du pays.La Belgique est foutue,ét je ne vous dis pas avec l'Europe en plus
comme vous dite ben je me le demande , car depuis le temps que sa dur rien me se passe moi je vois encore une annee 2017 super mauvaise pour les travailleur et autre , si on dois faire quelque chose s et maintenant car sa vas s agrave de plus en plus , ou alors les gens on peur s et pas possible il a quelque annee un truc pareille ne se serait pas passer comme sa ,il déjà longtemps que sa aurais exploser en super greve et autre
on voit bien que tous ces gens qui nous gouvernent ne savent pas ce que c'est que de vivre avec un salaire moyen de 1400 euros/mois. Quand vous enlevez 650 euros de loyer, 200 euros (gaz électricité,+/-30 euros d'eau, les assurances, les taxes, que reste t'il sur votre salaire ? des clopinettes, pas de quoi vivre décemment de votre travail..... moi j'en ai assez de calculer pour boucler les fins de mois.... et dire qu'ils pompent également sur les retraites, c'est honteux. Qu'ils mettent les jeunes au travail plutôt que de les payer au chômage à rien faire...eux seront plus productifs, dépensent plus que les retraités....leur vie ne fait que commencer, la notre se termine tout doucement et on nous pompe encore. Ras le bol

Dirk Van Duppen a reçu, à titre posthume, le « Prijs voor Mensenrechten » (Prix des Droits humains) de la Ligue néerlandop

Dans la ville allemande de Wuppertal, l’année 2020 est synonyme de célébration du philosophe et révolutionnaire du XIXe si

Bernie Sanders, sénateur et ex-candidat de gauche à l’investiture démocrate pour les deux dernières élections présidentielles américaines, a pris la plume pour mettre en garde celles et ceux qui pensent que Trump est dans le camp des travailleurs. Et celles et ceux qui pensent que Biden l’est aussi...

Si les paysages et les plages idylliques de Chypre sont connus de touristes du monde entier, le pays est divisé par des forces extérieures et ce sont les travailleurs qui paient le prix. Nous en avons discuté avec un parti communiste presque centenaire : le Parti progressiste des travailleurs (AKEL).

« Vous préférez renoncer à votre prime de fin d’année ou à votre emploi ? » C’est, en substance, la question posée par la direction de Galler à ses 170 travailleurs. Une pression illégale durant une période difficile pour des travailleurs qui ont déjà du mal à boucler les fins de mois...

Dans la lutte contre le coronavirus, les personnes travaillant dans le secteur des soins ont une mission difficile.

Les travailleurs mis en quarantaine perdent une partie importante de leurs revenus.

Dans son essai Plaidoyer pour une rénovation politique (publié par le think tank de droite Itinera), Christophe C

Les petites cartes sur le comptoir de la réception offrent une image de désolation. Sur la semaine et demie qui vient de s’écouler, nous avons dû dire adieu à 8 patients de notre maison médicale à Hoboken (Anvers). Des mots de consolation et nos sincères condoléances signés par tous les membres de l’équipe attendent d’être transmis aux familles touchées.

Donald Trump se présente volontiers comme le défenseur des travailleurs, comme un homme qui se dresse face à l’establishment et rompt avec les interventions guerrières américaines dans le monde. Vraiment ?