« Monsieur le ministre des Finances, les Panama-profiteurs vont-ils bénéficier de votre amnistie fiscale ? »

Images La Chambre
Images La Chambre

Ajouter un commentaire

Commentaires

Le ministre des finances ne fera rien , lui aussi est une DALIDA ( parole,parole ....) au gouvernement et au sénat ,personnes votera une loi pour taxer les richesses même eux ont de l'argent planquer !! il y a une dicton LES LOUPS NE SE MANGENT PAS ENTRE EUX !!!
Je pense que cet événement est essentiel à mettre en exergue pour le PTB car retrouver ces milliards détournés permettrait de mener une véritable augmentation des revenus de la population belge, diminuer les impôts augmenter les pensions diminuer les accises sur l'énergie alimenter la recherche pour diminuer la facture énergétique réindustrialiser la Wallonie proposer de meilleurs formations dans les emplois non pourvus Il faut donner une priorité totale et unique à cette sensibilisation surtout en utilisant tous les moyens de communication, presque pratiquer un matraquage continu en utilisant des mots simples et directs pour toucher la fibre sensible, je propose un slogan : Plus de sous pour les citoyens moins de sous dans les paradis fiscaux : arrêtez pour une fois de voter MR-PS-CDH-Ecolo tous endormis (plus c'est direct et simple plus c'est efficace car les gens ont l'impression qu'ils ne savent rien faire et ce slogan leur montre qu'ils possèdent l'arme totale) Il faut en inonder" la grand-place médiatique" si on règle ce problème tous les problèmes économiques de la Wallonie sont résolus !!
Bien dit, Mr Van Hees . Courage. Merci
Oui, bravo Marco Van Hees!
Il faudrait poursuivre le ministre des finances devant la justice pour fautes graves et par conséquence,collaboration avec les fraudeurs.Même si vous n'êtes pas soutenu par d'autres sénateurs,continué monsieur Van Hees
C'est très bien Mr Van Hees ! Cependant vous oubliez encore et encore de citer les premières victimes des multiples "crises" fabriquées par un modèle non seulement ultra -capitaliste et néo -libéral MAIS aussi ultra- patriarcal ,misogyne , qu'il soit de gauche ou de droite !!!!! , et ,ce sont toujours LES FEMMES qui encaissent les plus graves conséquences de toutes les décisions de la testocratie dans son ensemble ! Flora Tritan le proclamait déjà au début du 19e siècle ..." le prolétaire du prolétaire , C'EST SA FEMME " ! Comment se fait-il que vous niez et passez si souvent sous silence ce constat qui se déroule devant vos yeux !! Vous faites les mêmes erreurs de dénis et d'omissions que TOUS les autre partis ...dominés par des hommes ,qui pensent et p arlent en notre nom sans nous donner la parole et le pouvoir de décider pour nous -mêmes . C'est démocratiquement très grave et... dommageable pour la moitié de la population mondiale . Merci de me répondre !

Une coalition historique est montée au pouvoir en Espagne ce 7 janvier : le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) de Pedro Sánchez, et Unidas Podemos (UP), représenté par Pablo Iglesias, se sont unis pour former le nouveau gouvernement espagnol. Cette alliance jouit également du soutien de régionalistes catalans et basques. Après des années de tensions nationalistes croissantes, Unidas Podemos peut à nouveau placer la lutte contre l'austérité en haut de l'agenda politique.

Après avoir fait alliance avec l’extrême-droite, les Conservateurs (ÖVP, Parti Populaire Autrichien) continuent leur polit

Ralia a 50 ans. Cela fait 26 ans qu’elle travaille chez Sodexo, où elle est aussi déléguée syndicale. Elle sera à nouveau candidate sur les listes de la CSC aux prochaines élections sociales. Portrait.

Du 11 mai au 24 mai 2020, 1 800 000 ouvriers et employés éliront leurs délégués au conseil d’entreprise et au comité de sécurité, dans leur entreprise ou leur bureau. Les élections sociales ont lieu tous les quatre ans. Et l’an prochain, elles se tiendront dans 7 000 entreprises. Elles sont le point culminant de la démocratie.

Des élus qui touchent plus de 11 000 euros par mois, une Commission qui défend les multinationales européennes… Bienv

La nouvelle de l’assassinat par drone du général Qassem Soleimani, le 3 janvier dernier dans la capitale irakienne Bagdad, a secoué le monde. Le climat de guerre permanent au Moyen-Orient, les atrocités, les souffrances engendrées, les flux massifs de réfugiés... Tout cela a une fois de plus été rappelé à l’opinion publique. Cette escalade nous confronte aussi à nouveau à la complexité de la situation au Moyen-Orient. Analyse.

En avril 2017, le gouvernement croate publie un « programme de réforme des pensions » qui va augmenter l’âge de la retraite de 65 à 67 ans et durcir les conditions des départs anticipés. Ce programme reçoit l’accord du Parlement. Mais pas celui des travailleurs, qui obligent le gouvernement à reculer. Récit d’une victoire.

« Qui sait vraiment ce qui se cache derrière les grands murs des prisons de Saint-Gilles, Forest ou Berkendael ? J’y suis allé en décembre dernier et j’aimerais partager avec vous ce que j’y ai appris. » Nabil Boukili, député fédéral du PTB, livre ses impressions après une visite de trois prisons du pays.

Une hausse de fréquentation des bus de 85 % en un an, abandon de la voiture, moins d’incivilités et des usagers satisfaits. Dunkerque montre que la gratuité totale et une augmentation de l’offre de transports en commun fonctionnent.

« L’idée selon laquelle il nous faut être les meilleurs en tout, va de pair avec l’incertitude qui règne dans notre société », déclare Paul Verhaeghe, psychanalyste et professeur à l’université de Gand. Nous l’avons rencontré à ManiFiesta.