Nouvelles récentes

Photo Solidaire, Salim Hellalet
Ce matin 2 septembre, Peter Mertens (président) et Raoul Hedebouw (député fédéral et porte-parole) ont présenté la campagne de rentrée du PTB, dans les locaux tout justes rénovés du parti.

La Libre Belgique a publié ce mardi 2 septembre 2014 une importante carte blanche, signée par un collectif de signataires, sur le service minimum en cas de grève. Qu'en est-il réellement ? A quoi s'attendre ? Quels sont les objectifs recherchés ?

Nous rencontrons Peter Mertens à Bruxelles, au café El Metteko près de la Bourse. Il évoque longuement la crise et la stagnation économique, la politique orthodoxe de Merkel « répétée comme un dogme religieux » et la thérapie de choc de la droite dure. Mais peut-être notre conversation de trois heures porte-t-elle davantage sur l’espoir. Sur la résistance, la créativité « d’en bas » et l’alternative sociale. Sur le PTB et sa Protestparade, une marche de protestation qui aura lieu le 19 octobre.
Si les fuites lors de négociations pour la formation d’un gouvernement sont toujours à prendre avec des pincettes, les contours de la coalition de droite en formation semblent se préciser. Décryptage des principales mesures auxquelles on peut déjà s’attendre.

Le mardi 26 août, le Hamas, l’Autorité palestinienne et Israël ont annoncé un cessez-le-feu à durée indéterminée. Israël ferait également certaines concessions en rouvrant un accès à Gaza et en donnant aux pêcheurs palestiniens davantage d’accès à la mer.

Après les exécutions de masses, l’exil des musulmans modérés, des chrétiens et autres minorités, il y a eu l’atroce décapitation du journaliste James Foley. L’organisation terroriste qui depuis peu se fait appeler État islamique (EI) inspire l’horreur. Non seulement pour ses méthodes barbares, mais aussi pour les objectifs politiques qu’elle poursuit.

Le futur gouvernement de droite veut instaurer un service minimum dans plusieurs secteurs publics, comme le rail ou les prisons. Une vieille idée chère aux libéraux. Qui cache une attaque globale contre le droit de grève.

La Belgique connaîtra-t-elle des coupures d'électricité cet hiver ? La secrétaire d'Etat Fonck et le ministre Wathelet étaient interpellés en commission de la Chambre ce 22 août 2014. Le député PTB Marco Van Hees leur a demandé jusque quand les autorités laisseraient notre production d'énergie aux mains d'une multinationale socialement irresponsable ? Voici ses interventions.
Le risque qu’il y ait pénurie d’électricité cet hiver est réel. Les pouvoirs publics auraient pu le prévoir, déclare Tom De Meester, le spécialiste de l’énergie du PTB. Il préconise l’élaboration par les pouvoirs publics d’un plan stratégique pluriannuel pour notre approvisionnement en énergie et qu’on impose une interdiction de fermeture des centrales.

Les partis qui négocient la formation du gouvernement de droite au fédéral ont sorti une « nouvelle » idée : faire travailler les chômeurs gratuitement. Ou plutôt conditionner une partie de leurs allocations de chômage à l’acceptation d'un « travail d'intérêt général ou d'un service à la collectivité ». Décryptage avec Yves Martens, du Collectif solidarité contre l’exclusion (CSCE).

Pages