Nouvelles récentes

Prix Nobel de littérature en 1999, Günter Grass est mort ce 13 avril 2015.

Fondateur, directeur et programmateur du festival Esperanzah!, Jean-Yves Laffineur est convaincu que « la musique peut changer le monde ». Il nous a concocté un choix musical placé sous le signe du métissage et d’un voyage autour du monde.

Rassembler d’ici la fin de l’année 10 000 personnes en Belgique pour se rendre à la Conférence climatique de Paris, tel est le défi lancé par Climate Express, qui veut réunir lutte sociale et lutte écologique au sein d’un même mouvement.

Dans son nouveau livre, Tout peut changer. Capitalisme et changement climatique, la journaliste et essayiste Naomi Klein remonte à la source du réchauffement et démonte un capitalisme toujours plus avide de ressources. L’altermondialiste canadienne exhorte aussi la gauche à articuler lutte climatique et lutte contre l’austérité.

« C’est pas écrit sur ta tête. » C’est ce qu’a répondu à Youssef Handichi le policier qui lui refusait l’accès au Parlement lorsqu’il lui a signifié qu’il était député. Un chapitre du livre La Taxe des millionnaires et sept autres idées brillantes est justement consacré aux tests pratiques (testing) et autres moyens pour lutter contre les discriminations. Ce chapitre a été écrit à quatre mains par le député bruxellois du PTB et Dirk De Block, président du PTB Bruxelles.

L’un est un célèbre écrivain politisé, l’autre est un président de parti politique qui écrit des livres. Ces jours-ci, l’un voit trois de ses pièces de théâtre jouées, l’autre publie avec plusieurs de ses collègues un livre présentant huit idées brillantes pour changer la société. Deux personnalités différentes. Solidaire a réuni l’écrivain néerlandophone Tom Lanoye et le président du PTB Peter Mertens pour une partie de ping-pong verbal où il a été question d’indignation, du marché libre considéré comme loi de la nature et religion, de l’unité de la gauche et de la manière de remettre le monde à l’endroit.

Cette auteure compte plus de vingt livres à son actif, traitant de sujets aussi divers que l’économie, la politique, l’agriculture, l’environnement, la démocratie, les droits de la femme, l’eau et la souveraineté alimentaire, des sujets qu’elle réussit malgré tout à mettre en rapport les uns avec les autres. 

Lors de la Fête du travail, le parti de gauche était présent aux côtés des syndicats aux quatre coins du pays. L'occasion pour le PTB de proposer ses alternatives et de redynamiser la gauche. « Le PTB est un parti non seulement de résistance sociale mais aussi de propositions sociales », selon son porte-parole Raoul Hedebouw.
« La combinaison travail professionnel et travail privé (éducation, tâches ménagères, soins aux proches, bénévolat…) a d’urgence besoin d’un discours neuf et bien plus stimulant », écrivent Maartje De Vries et Benjamin Pestieau dans le chapitre consacré à la semaine de 30 heures de l'ouvrage collectif « La Taxe des millionnaires et sept autres idées brillantes pour changer la société ». Voici ce chapitre en intégralité (et en exclusivité).

Les groupes sont prêts, les conférenciers ont confirmé leur présence et le beau temps a été commandé. Pour Rik Vermeersch, directeur du festival ManiFiesta, tous les ingrédients sont réunis pour faire de ManiFiesta 2015 la meilleure édition que nous ayons jamais vue. 

Pages