Nouvelles récentes

Moscou a rassemblé 100 000 soldats à la frontière avec l'Ukraine et prévoit d'attaquer ce pays. C'est du moins ce que prédit l'Occident. Mais est-ce bien le cas ? Une guerre totale menace-t-elle d’éclater ? Comment en est-on arrivé là et qu'est-ce que la classe travailleuse belge a à voir avec tout cela ?

Le 22 décembre, le Comité de concertation (Codeco) décide de fermer les théâtres et les cinémas.

Le 25 octobre de l'année dernière, les militaires soudanais ont placé le Premier ministre Hamdok et tous les ministres civ

Vous imaginez, vous, quelques femmes de chambre d’origine immigrée qui gagnent moins de 1 000 euros par mois faire plier Accor, le leader européen de l’hôtellerie ? Après les avoir écoutées à ManiFiesta, oui.

Le 9 juillet dernier, les 422 travailleurs de l’usine sidérurgique GKN de Campi Bisenzio (Florence) rentrent chez eux. Quelques heures plus tard, ils reçoivent un SMS : « Fermeture de l’usine, avec effet immédiat. » Ce message va provoquer l’inverse de la volonté de la direction. Explications d’un travailleur depuis son usine. Ouverte.

Le 19 novembre 2021, le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé qu'il allait abroger trois lois relatives à la libéralisation de l'agriculture en Inde, deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,3 milliard dʼhabitants. Ces lois étaient au centre d'une grande lutte paysanne en Inde, qui aura duré un peu plus d'un an. Qu'est-ce qui a conduit à leur abandon et en quoi ce mouvement peut-il servir d’exemple, en Inde mais aussi ailleurs ?

Les manifestations de protestation de cet été ont mis un coup de projecteur sur Cuba.

Au Chili, le chemin vers une nouvelle ère politique passe par deux axes clés : le rédaction de la nouvelle constituti

Des millions d’euros de bénéfices pour quelques-uns, des miettes pour celles qui créent la richesse. Les aides-ménagères des titres-services n’échappent pas à l’incohérence du capitalisme. Elles se mobilisent pour arracher plus que des miettes ce 18 novembre et elles ont besoin de notre soutien.

En grève pour leur salaire, ces « travailleurs essentiels » à l’environnement profitent du sommet sur le climat pour se faire entendre. Avec gouaille et détermination.

Pages