Nouvelles récentes

Le 15 août, les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan.

Cuba est le seul pays en voie de développement et le seul pays d'Amérique latine à figurer dans le top 15 du classement de

Après les inondations qui ont frappé notre pays, ils et elles ont intégré les SolidariTeams du PTB aux quatre coins d

Le 8 juillet, on apprenait que la Commission électorale fédérale allemande interdisait la participation du DKP aux élections de septembre prochain. Dans les faits, il s’agissait d’une interdiction du DKP comme parti politique légal. Deux semaines plus tard, la Cour constitutionnelle fédérale a entièrement annulé la décision. Une victoire pour la démocratie.

Au début des années 2000, une vague progressiste a déferlé sur l’Amérique latine.

Les récentes inondations ne sont pas les premières que notre pays ait subies.

Dans une enquête publiée en exclusivité par le quotidien français l’Humanité, la Confédération européenne des syndicats (CES) évalue à plus de 35 millions le nombre de travailleurs des 27 états membres qui, du fait de salaires trop bas, ne peuvent pas partir en vacances.

Des centaines d'organisations et personnalités progressistes du monde entier (dont Marc Botenga, député européen du PTB) signent un appel adressé au président américain Joe Biden pour qu'il mette fin aux sanctions et au blocus contre Cuba. Le voici.

« Lors de ma visite de la prison d’Anvers, le mois dernier, la dure réalité m’a sauté aux yeux : surpopulation, manque de personnel et manque général de respect de la part des politiques. Ce n’est pas tenable pour les gardiens ni pour les détenus. Les gardiens ont tiré la sonnette d'alarme à maintes reprises, mais il n’y a pas eu d'amélioration de la part des gouvernements successifs », explique Gaby Colebunders, député fédéral du PTB.

Cuba est en crise. La crise économique mondiale qui sévit depuis l'apparition du Covid-19 a touché l'île de plein fouet. Cette situation est principalement due au blocus illégal imposé par les États-Unis, qui prive Cuba d’échanges commerciaux normaux. Cela entraîne une pénurie de produits de base sur l'île. Et suscite un sentiment de désespoir chez les gens. Ainsi, des protestations éclatent çà et là. Les puissances occidentales les attisent dans l'espoir de mettre un terme à la révolution cubaine. Les Cubains n'ont pas besoin de ce genre d'ingérence, mais plutôt de solidarité internationale.

Pages