Nouvelles récentes

Les rotatives de Corelio Printing, l'ancienne imprimerie du journal Het Volk, à Erpe-Mere, ont été arrêtées le soir du 5 septembre après l'annonce de la nouvelle qu'il n'y aurait quand même pas de reprise. Les 167 travailleurs se retrouvent à la rue.

Ce 2 aout 2019, les États-Unis confirmaient leur sortie du Traité INF. Ce traité signé entre l’URSS et Washington en 1987 avait mis fin à la course aux armements nucléaires sur le territoire européen. 74 ans après Hiroshima et Nagasaki, l’annonce de cette sortie fait craindre une nouvelle escalade dans le développement et le déploiement de ces engins d’apocalypse. Mais pourquoi avoir quitté ce traité aujourd’hui ? Quel impact sur les rapports internationaux et le droit des peuples à vivre en paix et en sécurité ?

Votre collègue enlevé, votre jeune voisin accusé de dealer de la drogue et assassiné, votre amie accusée à tort de terrorisme et arrêtée. Que faire dans ce contexte ? Se retirer dans sa coquille ou organiser la résistance ? Nous avons rencontré Elmer Labog, dit « Ka Bong », le président du syndicat militant philippin Kilusang Mayo Uno (KMU). À ManiFiesta, il évoquera la force de la solidarité internationale avec Marc Leemans, le président de la CSC.
Festif, radieux, engagé et féministe : Amparanoia est le cocktail idéal pour ManiFiesta. Originaire d'Espagne, le groupe jongle avec le mestizo, le ska, le reggae et le rock. Leur plus grand atout est la chanteuse-guitariste Amparo Sanchez, qui a aussi joué sur scène avec Manu Chao. Interview.

Il y a un peu moins d'un an, des membres de la France Insoumise (gauche radicale) se retrouvaient au cœur d'une quinzaine

Le 11 avril 2019, des manifestations de masse et des grèves générales ont enfin réussi à faire tomber le régime dictatorial d'el-Béchir au pouvoir depuis trente ans. S'en est suivi une épreuve de force de quatre mois entre les militaires et les Forces pour la liberté et le changement (FLC). Le 7 août, un accord a été conclu entre les FLC et une partie des militaires réunis dans le Conseil militaire de transition (CMT) : il y aura un gouvernement de transition et des élections après trois ans. Une partie importante des FLC, dont les syndicats et le Parti communiste soudanais, appellent à continuer la lutte.

La Grande-Bretagne est dans la tourmente. Le Premier ministre Boris Johnson veut un Brexit sans accord, une sortie de l'Union européenne sans arrangement avec celle-ci. Pour étouffer toute protestation, il a tout simplement décidé de mettre le Parlement hors-jeu pour plusieurs semaines. L'indignation est grande, avec une pétition en ligne très largement signée et des centaines de milliers de manifestants dans les villes du Royaume-Uni. Pourtant, de nombreux citoyens ordinaires continuent à vouloir un Brexit– pour lequel ils ont voté en juin 2016, avec une courte majorité.

La nouvelle est tombée hier comme un couperet : 26 employés de la Fnac sont licenciés en ce début de mois de septembre, « pour des raisons économiques » selon la direction. Du côté des travailleurs, on n’est pas dupe : le groupe français Fnac-Vandenborre souhaite se débarrasser des employés trop encombrants, qui se sont battus pour le maintien des conditions de travail. Reportage lors de l’action des travailleurs de la Fnac du City2 à Bruxelles.

En ce mois de septembre 2019, les célébrations du 75e anniversaire de la Libération battent leur plein. Mais cette Libération est-elle uniquement due à l’arrivée des chars américains et des soldats belges de la Brigade Piron de retour d’exil, comme semblent le mettre en scène les principaux journaux et commémorations ? Comme partout en Europe, la Libération de la Belgique est une fête à laquelle les Résistants ont amplement contribué. Retour sur une lutte héroïque contre la « bête immonde » (le fascisme).

Vendredi 23 août, 50 syndicalistes se sont rassemblés pour soutenir Laurent Vanhaelen. Ce délégué chez ECONOCOM, une entreprise à Zaventem, a été licencié en juillet pour son engagement syndical qui « dépasserait les limites acceptables » selon la direction. Selon la CNE, le licenciement de Laurent est tout simplement une attaque contre l'activité syndicale qui vise aussi à décourager les futurs candidats aux élections sociales.

Pages